Le premier ministre syrien a quitté le pays

le
0
Riad Hijab, nommé en juin, aurait fait défection. La télévision d'État parle de son côté d'un limogeage. Lundi matin, une bombe a explosé au siège de la radio-télévision, dans l'un des quartiers les plus protégés de Damas.

o Interrogations sur le sort de l'ancien premier ministre

La télévision d'État a annoncé lundi que le premier ministre Riad Hijab a été limogé. Ancien ministre de l'Agriculture, il avait été nommé en juin à la tête du gouvernement par Bachar el-Assad, à la suite des élections législatives.

Dans un communiqué, lu par son porte-parole Mohamed Otri sur la chaîne d'information qatarienne al-Jazeera, Riad Hijab déclare avoir fait défection en raison des «crimes de guerre et de génocide» en Syrie. Il annonce par ailleurs rejoindre l'opposition.

Une source officielle jordanienne a déclaré à l'agence de presse Reuters qu'il se trouvait actuellement en Jordanie. Son porte-parole, qui s'exprimait depuis Amman, la capitale jordanienne, a simplement déclaré qu'il était en «lieu sûr» avec sa famille, sans plus de précision.

Toujours selon la télévision d'État syrienne, Omar Ghalawanjin, ancien vice-premier ministre, a été désigné pour «expédier tempor

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant