Le Premier ministre somalien annonce la mort du chef des Chabaab

le
0

MOGADISCIO, 5 septembre (Reuters) - Le chef du groupe islamiste des Chabaab, Ahmed Abdi Godane, a été tué lundi par un missile tiré par un drone américain dans le sud de la Somalie, a annoncé vendredi sur sa page Facebook le Premier ministre somalien, Abdiweli Sheikh Ahmed. Le prédécesseur de Godane avait lui-même été tué dans une attaque américaine en 2008. L'armée américaine avait déclaré mercredi vérifier les informations selon lesquelles le dirigeant islamiste avait péri dans l'attaque mais certains responsables à Washington s'étaient dits convaincus de son décès. Le raid américain a été mené par un drone contre un site où étaient réunis des commandants du groupe islamiste affilié à Al Qaïda, à la périphérie de Barawe, bastion islamiste situé dans la région du Bas-Shabelle. Depuis qu'Ahmed Abdi Godane en a pris la direction il y a six ans, les Chabaab ont élargi leur périmètre à des pays voisins de la Somalie en y menant des actions spectaculaires, comme l'attaque contre le centre commercial Westgate à Nairobi, qui a fait 67 morts en septembre 2013. L'un des principaux adjoints de Godane, Ahmed Mohamed Amey, a été tué lors d'un raid aérien américain en janvier dernier. Les Chabaab, qui ont contrôlé une partie importante du sud de la Somalie de 2006 à 2011, année de l'intervention d'une force africaine de paix, ont revendiqué l'attaque dimanche des locaux des services de renseignement somaliens dans la capitale, Mogadiscio. Cette attaque a fait au moins douze morts. (Abdirahman Hussein et Abdi Sheikh, Jean-Stéphane Brosse et Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant