Le premier ministre pakistanais destitué par la justice

le
0
Dans son bras de fer avec Yusuf Raza Gilani, la Cour suprême a pris une décision lourde d'implications politiques.

La nouvelle a fait l'effet d'un coup de tonnerre: mardi, la Cour suprême du Pakistan a destitué de ses fonctions le premier ministre, Yusuf Raza Gilani, menaçant de plonger le pays dans un nouveau chaos politique. La mesure est rétroactive, a indiqué le juge Iftikhar Chaudhry, président de la Cour, rappelant que le chef du gouvernement avait été condamné le 26 avril dernier pour outrage à la justice.

«Yusuf Raza Gilani est destitué de son rang de parlementaire à partir du 26 avril, date de sa condamnation. Il cesse également d'être premier ministre du Pakistan, a tranché le juge suprême. La Commission électorale devra notifier officiellement cette destitution et le président (Asif Ali Zardari) devra prendre les mesures nécessaires pour assurer la continuité du processus démocratique.» En clair, organiser l'élection d'un nouveau premier ministre.

Ironie de l'histoire, c'est parce qu'il était déterminé à protéger jusqu'au bout ce même président que Gilani v

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant