Le premier ministre libyen enlevé

le
0
Ali Zeidan a été kidnappé jeudi à l'aube par un groupe armé, selon le gouvernement.

Est-ce la conséquence de la capture, la semaine dernière, d'un des chefs d'al-Qaida à Tripoli ? Le premier ministre libyen, Ali Zeidan, a été enlevé jeudi matin par un groupe d'hommes armés alors qu'il se trouvait à l'hôtel Corinthia. Le chef du gouvernement de transition a été emmené vers une destination inconnue.

L'enlèvement, annoncé par les médias arabes al-Arabiya et Sky News Arabia, a été rapidement confirmé par le gouvernement libyen, qui appelle le peuple au calme. «Le gouvernement et le Congrès général national (le Parlement) vont traiter cette situation» lors d'une réunion d'urgence.

Le déroulé des faits est encore flou. Des vigiles ont expliqué à la presse avoir cru à une arrestation, et non à un enlèvement. «Un grand nombre d'hommes armés sont entrés dans les lieux très tôt jeudi. Mais nous n'avons rien compris à ce qui se passait», affirme un employé de...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant