Le Premier ministre libyen annonce vouloir reprendre Tripoli

le
0

LE CAIRE, 11 décembre (Reuters) - Le gouvernement officiel libyen poursuivra son offensive militaire pour reprendre la capitale, Tripoli, a déclaré mercredi le Premier ministre libyen Abdallah al Thinni. La Libye a deux gouvernements depuis la prise de Tripoli en août dernier par un groupe appelé Aube de la Libye. Ce dernier a mis en place son propre gouvernement et son Parlement, forçant Abdallah al Thinni à se réfugier à Tobrouk, dans l'est du pays, avec la Chambre des représentants. "Nos troupes avancent vers Tripoli pour la libérer", a déclaré le Premier ministre à la chaîne de télévision Al Arabiya basée à Dubaï. Il a revendiqué la prise par ses forces d'une localité à l'ouest de la capitale. Les forces du Premier ministre, alliées à l'ancien général Khalifa Haftar qui a déclaré la guerre aux islamistes au mois de mai et à des hommes des tribus à Zintane, ont lancé des frappes aériennes sur la capitale. Le gouvernement rival a accusé l'Egypte et les émirats arabes unis (EAU) d'avoir aidé le Premier ministre, qui a démenti. Les Nations unies vont reporter à la semaine prochaine le début des négociations visant à sortir de la crise politique en Libye, a annoncé l'émissaire spécial de l'Onu, lundi. ID:nL6N0TS452 (Ahmed Tolba et Ulf Laessing; Danielle Rouquié pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant