Le premier ministre japonais dissout la Chambre

le
0
Les élections législatives anticipées du 16 décembre devraient permettre le retour de la droite au pouvoir après trois ans passés dans l'opposition.

Tokyo

La chambre basse de la Diète japonaise a été officiellement dissoute ce vendredi. L'annonce a été précédée d'un vote bipartisan débloquant enfin le passage du budget et rééquilibrant l'importance relative des circonscriptions rurales et urbaines entre elles. Le premier ministre, Yoshihiko Noda, avait fait de l'adoption de ces deux textes une condition pour satisfaire la demande de l'opposition d'organiser des élections législatives anticipées. Elles auront lieu le 16 décembre, soit une dizaine de mois avant le terme de la législature.

En 2009, le précédent scrutin avait permis une alternance historique dans l'archipel, installant au pouvoir le Parti démocrate du Japon (PDJ), opposant de toujours. Les élections du 16 décembre promettent la restauration de la majorité précédente, avec comm...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant