Le Premier ministre indien veut passer le relai à Rahul Gandhi

le
0
Manmohan Singh, le Premier ministre indien, a annoncé vendredi qu'il était prêt à prendre sa retraite.

L'heure est grave pour le Parti du congrès et son premier ministre octogénaire, Manmohan Singh, qui a annoncé vendredi à Dehli, devant une horde de journalistes réunis pour une conférence de presse de presque deux heures, qu'il était prêt à quitter la politique. Tentant de défendre son bilan, se félicitant des mesures en faveur des pauvres, il a reconnu les erreurs commises, les scandales de corruption et l'inflation galopante. Avant d'appeler Rahul Gandhi, l'héritier de la dynastie Nehru-Gandhi, a lui succéder lors des législatives du printemps 2014.

Cette déclaration arrive à un moment critique pour le Congrès, qui vient de subir une défaite cuisante lors des élections régionales de décembre dernier, où le Bharatiya Janata Party (BJP), parti nationaliste hindou, l'a emporté haut la main. Pour Singh, une victoire de Narendra Modi, le candidat au poste...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant