Le Premier ministre grec n'exclut pas une nouvelle aide

le
3
ATHÈNES N'EXCLUT PAS UNE NOUVELLE AIDE FINANCIÈRE
ATHÈNES N'EXCLUT PAS UNE NOUVELLE AIDE FINANCIÈRE

MILAN (Reuters) - Le Premier ministre grec Lucas Papadémos a déclaré que le pays faisait tous les efforts nécessaires pour éviter de devoir recourir à un troisième plan d'aide internationale, tout en ajoutant que l'on ne pouvait exclure une telle éventualité.

"Une forme d'assistance financière pourrait être nécessaire mais nous devons travailler sans relâche pour éviter une telle éventualité", dit-il dans un entretien publié vendredi par le quotidien Il Sole 24 Ore.

Lucas Papadémos ajoute que la Grèce pourrait se retrouver dans l'incapacité de retrouver un accès aux marchés des capitaux même si toutes les mesures convenues dans le cadre du deuxième plan d'aide sont mises en places.

"Il est difficile de prévoir les conditions de marché et les attentes en 2015", ajoute--t-il.

Le Premier ministre grec répète une nouvelle fois qu'une sortie de la zone euro de la Grèce aurait des conséquences désastreuses.

"Le retour de la drachme susciterait une inflation élevée, une instabilité des échanges et une chute de la valeur réelle des dépôts bancaires", poursuit-il.

Le 14 mars dernier, les pays de la zone euro ont officiellement approuvé un deuxième plan d'aide, de 130 milliards d'euros, qui permettra à la Grèce de se financer jusqu'en 2014.

Stephen Jewkes, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • fdi1 le vendredi 30 mar 2012 à 09:33

    C'est limite comme déclaration.!!!!!!!!!!!!!!!Cela va faire plaisir à Angela................

  • uraniu88 le vendredi 30 mar 2012 à 09:31

    pourvu que cela dure , mais notre réveil en France à la mi mai risque de ressembler à celui de la Grèce

  • M8951316 le vendredi 30 mar 2012 à 09:01

    beo voyons puisque ça marche autant continuer , aller préparez vous a remettre la main au porte monnaie !