Le premier ministre grec croit à la sortie de crise

le
0
Georges Papandréou que son pays sera sorti de la crise en 2013 et que d'ici là, de nombreuses et importantes réformes auront été mises en place.

Le premier ministre socialiste Georges Papandréou a affirmé aujourd'hui être certain que son parti allait sortir la Grèce de la crise économique et de l'endettement, lors de la conférence nationale du parti socialiste grec (PASOK). «Nous continuons la bataille, non seulement parce que nous croyons qu'il n'y a pas d'autre solution, mais aussi parce que nous avons confiance en nos capacités, dans les capacités de l'hellénisme, dans les possibilités de notre pays. Je suis certain que nous réussirons», a-t-il déclaré dans son discours.

Objectifs 2013

«Les citoyens nous jugeront en 2013, et d'ici là, non seulement nous aurons réussi à sortir la Grèce de la crise, mais nous aurons également mis en place de nombreuses et importantes réformes qui poseront les bases d'une évolution différente de la Grèce dans l'avenir», a-t-il ajouté, coupant court aux rumeurs d'élections anticipées.

Le premier ministre a également accusé l'ancien gouvernement conservateur d'être

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant