Le Premier ministre François Fillon le 1er mars 2012

le
2

François Fillon a ironisé lundi sur Europe 1 l'éventuelle entente entre Angela Merkel et des homologues européens pour refuser de recevoir François Hollande, estimant que le candidat socialiste "se fait plus gros qu'il n'est"."François Hollande se fait plus gros qu'il n'est !", a raillé le Premier ministre sur Europe 1. "L'idée même que tous ces chefs de gouvernement se téléphonent pour parler de lui est une idée à laquelle personne ne peut croire un seul instant", a-t-il ajouté.Interrogé sur d'éventuelles consignes données par Paris pour boycotter M. Hollande, il a répondu : "mais évidemment que non !"M. Fillon a également pointé un "doute" qui entourerait selon lui la campagne de M. Hollande. "Est-ce que François Hollande a les capacités ou le caractère pour gouverner le pays '""Il y a des gens qui n'aiment pas le style du président de la République mais personne ne se demande s'il a les capacités pour gouverner le pays", a-t-il ajouté.M. Fillon a estimé que M. Hollande donnait "tous les jours le sentiment" de ne pas avoir de caractère pour présider : "Quand on change en permanence de point de vue sur tous les sujets, quand on annonce des choses qu'on sait qu'on ne fera pas, comme sur les retraites..."Le chef du gouvernement a cité "le dernier exemple en date" de cette supposée indécision : "François Hollande était l'orateur du groupe socialiste pour porter une motion de censure contre mon gouvernement" sur le retour dans le commandement intégré de l'Otan, a rappelé M. Fillon. "Et il explique aujourd'hui que ce n'est pas si mal et qu'on n'en sortira pas", a-t-il ironisé.M. Fillon a par ailleurs relevé qu'"après une crise très grave, les Français étaient sans doute majoritairement décidés à nous écarter, à écarter le président de la République", mais, depuis que Nicolas Sarkozy est entré en campagne, il peut "bien sûr" gagner, a expliqué M. Fillon.Enfin, M. Fillon a jugé "imbécile" l'idée d'imposer à 75% les très hauts revenus. "Ce ne sera sans doute jamais appliqué", a ajouté M. Fillon, notant qu'entre des taux d'imposition de 45% et 75%, évoqué par M. Hollande, "il y a des paliers".

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M4707748 le lundi 5 mar 2012 à 16:23

    S'il pense que les Français n'ont aucun doute sur les capacités de Sarkozy à gouverner et à nous représenter au niveau des instances Internationales, il se trompe lourdement. On peut même dire que c'est en grande partie à cause de ce couple "infernal" "Merkel-Sarkozy" qu'autant de mauvaises décisions ont été (ou n'ont pas été) prises. Plus de 3 ans de tergiversations pour décider du sort de la "pauvre" Grèce (et ce n'est sans doute pas fini).

  • delsha le lundi 5 mar 2012 à 13:55

    Le nouveau mot de campagne "le communautarisme"!!!L'UMP, le FN sont contre le "communautarisme", étrange pour une petite "élite" qui vit en "communauté fermée ...On focalise sur des mots pour masquer le vide du programme, si ce n'est "on ne change pas de cap" alors que TOUT nous invite à changer RADICALEMENT de cap. Monsieur Fillon, vous ne valez guère mieux que les autres