Le Premier ministre égyptien démissionne mais conserve son poste

le
0
DÉMISSION DU GOUVERNEMENT ÉGYPTIEN
DÉMISSION DU GOUVERNEMENT ÉGYPTIEN

LE CAIRE (Reuters) - Le Premier ministre égyptien Ibrahim Mehleb a présenté lundi la démission de son gouvernement au nouveau président Abdel Fattah al Sissi mais celui-ci l'a maintenu à son poste et lui a confié la tâche de former le nouveau cabinet, rapporte la télévision d'Etat.

Abdel Fattah al Sissi a été investi dimanche en présence de délégations occidentales de second rang, moins d'un an après avoir renversé l'islamiste Mohamed Morsi, premier président de l'Egypte démocratiquement élu.

Issu comme tous ses prédécesseurs, à l'exception de Mohamed Morsi, des rangs de l'armée, le nouveau président a reçu lundi le Premier ministre sortant pour discuter de la composition du nouveau gouvernement.

Outre Ibrahim Mehleb, des sources officielles et les médias d'Etat estiment que plusieurs ministres clés devraient conserver leur portefeuille, notamment celui des Finances.

La priorité du nouveau gouvernement consistera à remettre sur les rails une économie durement affectée par trois années d'instabilité. Aucune date n'a été annoncée pour sa formation.

(Michael Georgy et Stephen Kalin; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant