Le Premier ministre de RDC démissionne

le
0
    KINSHASA, 14 novembre (Reuters) - Augustin Matata Ponyo, 
Premier ministre de la République démocratique du Congo (RDC), a 
annoncé lundi sa démission, conformément à l'accord autorisant 
le président Joseph Kabila à prolonger son mandat.  
    Le mandat en question devait s'achever le 19 décembre et la 
constitution lui interdit d'en briguer un nouveau, mais faute de 
moyens pour l'élection de son successeur, la coalition dont il 
est issu et une petite partie de l'opposition se sont entendues 
le mois dernier pour repousser le scrutin à avril 2018.  
    "Je viens juste de remettre ma démission et celle de mon 
gouvernement au président de la République en accord avec 
l'esprit de l'accord politique du 18 octobre", a déclaré le 
Premier ministre. 
    Cette démission ouvre la voie à la formation d'un 
gouvernement d'union nationale, mais la principale composante de 
l'opposition a récusé l'accord. Une cinquantaine de personnes 
ont été tuées lors des manifestions de septembre contre le 
maintien de Joseph Kabila au pouvoir.    
 
 (Kenny Katombe, Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant