Le Premier ministre chinois relativise l'objectif de croissance de 7%

le
0

PEKIN, 25 octobre (Reuters) - La Chine n'a jamais énoncé comme objectif une croissance de 7% cette année, a déclaré le Premier ministre Li Keqiang, cité par les médias officiels à quelques heures de l'ouverture du plénum du comité central du Parti communiste chinois (PCC) qui fixera la feuille de route de la deuxième économie mondiale pour les cinq prochaines années. S'exprimant vendredi devant l'Ecole centrale du Parti, qui forme les cadres du pouvoir, Li a souligné qu'il ne fallait pas sous-évaluer les difficultés économiques actuelles. "Nous n'avons jamais dit qu'il fallait défendre un objectif jusqu'à la mort, mais simplement que l'économie devait évoluer dans une marge raisonnable", a-t-il dit selon une version paraphrasée de ses propos diffusée samedi soir sur le site internet du gouvernement central. Sa remarque coïncide avec les propos de Yi Gang, vice-gouverneur de la banque centrale de Chine, pour qui le pays devrait être à même de maintenir la croissance "entre 6% et 7%" dans les trois à cinq ans à venir. Au troisième trimestre, la croissance chinoise est ressortie à 6,9% en rythme annuel, sous les 7% pour la première fois depuis la crise financière mondiale ID:nL8N12J13F . Le Fonds monétaire international (FMI) s'attend à une hausse du produit intérieur brut de 6,8% cette année et à une poursuite du ralentissement en 2016, à 6,3%. Le comité central du PCC se réunit en plénum de lundi à jeudi avec pour objectif l'élaboration du 13e plan quinquennal, qui devrait, sur la période 2016-2020, privilégier la croissance aux dépens des réformes. ID:nL8N12O02P (Ben Blanchard, Véronique Tison pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant