Le Premier ministre chinois promet de soutenir l'économie

le
0
LES AUTORITÉS CHINOISES PRÊTES À COMBATTRE LA VOLATILITÉ ÉCONOMIQUE
LES AUTORITÉS CHINOISES PRÊTES À COMBATTRE LA VOLATILITÉ ÉCONOMIQUE

PÉKIN (Reuters) - Le Premier ministre chinois Li Keqiang a promis vendredi de soutenir l'économie, expliquant que Pékin avait à sa disposition tous les instruments nécessaire pour y parvenir, cherchant ainsi à atténuer les préoccupations liées au ralentissement de la croissance.

Ces craintes ont été alimentées par la publication d'une série d'indicateurs et de statistiques témoignant d'une détérioration de l'activité et d'une hausse des risques financiers.

"Ils ne veulent pas que les investisseurs et les entreprises perdent confiance. Donc, bien sûr, ils veulent être certains que passe le message selon lequel ils sont en mesure d'agir si nécessaire", a commenté Julian Evans-Pritchard, économiste chez Capital Economics à Singapour.

Dans un discours prononcé dans le nord-est du pays, relayé par l'agence de presse d'Etat Chine nouvelle, le Premier ministre a assuré que le gouvernement avait préparé un ensemble de mesures et qu'il était capable de les mettre en oeuvre progressivement pour soutenir l'économie.

"Nous avons tiré les leçons des succès que nous avons enregistrés l'année dernière en combattant le ralentissement économique", a-t-il dit.

"Nous allons mettre en oeuvre les mesures pertinentes et énergiques que nous avons préparées au gouvernement", a-t-il dit, évoquant un discours prononcé au début du mois à l'occasion de la session annuelle du Parlement.

Pékin prévoit ainsi d'accélérer de grands travaux d'infrastructures, qu'il s'agisse de construire des autoroutes ou d'étoffer le réseau de chemins de fer dans les provinces du centre et de l'Ouest, tout en favorisant l'essor du commerce et en réduisant les coûts des entreprises.

"Jusqu'à présent, la performance d'ensemble de l'année est relativement stable et nous avons vu des résultats positifs, mais nous ne pouvons pas négliger l'accroissement des pressions baissières et les difficultés", a dit Li Keqiang.

(Aileen Wang et Jonathan Standing, Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux