Le Premier ministre australien évoque des élections le 2 juillet

le
0
    SYDNEY, 19 avril (Reuters) - Le Premier ministre australien 
a déclaré mardi que des élections anticipées seraient 
probablement organisées le 2 juillet, après le rejet attendu de 
l'un des volets de ses projets de réforme du marché du travail. 
    Ce vote hostile du Sénat lundi était même recherché par le 
chef du gouvernement, Malcolm Turnbull, qui avait besoin d'un 
prétexte pour pouvoir réclamer au gouverneur général, qui fait 
office de chef de l'Etat en tant que représentant de la reine 
Elizabeth II d'Angleterre en Australie, d'organiser des 
élections anticipées. 
    Conformément à un calendrier qu'il avait déjà évoqué le mois 
dernier, Malcolm Turnbull a déclaré que son gouvernement 
conservateur allait continuer de travailler normalement jusqu'au 
3 mai, date à laquelle il présentera son budget. 
    "Mon intention est, au moment opportun après la présentation 
du budget, de demander au gouverneur général de dissoudre les 
deux chambres du parlement pour organiser des élections qui, je 
pense, se tiendront le 2 juillet", a-t-il dit. 
    La "double dissolution" est rare en Australie. Elle n'est 
possible que si le Sénat rejette par deux fois un même texte, ce 
qui a été le cas. Malcolm Turnbull y recourt dans l'espoir de 
remodeler un Sénat actuellement dominé par un ensemble de 
petites formations indépendantes et par le Parti travailliste. 
    Il espère également raffermir ainsi son autorité sur son 
propre parti après la révolution de palais qui a conduit en 
septembre à la mise à l'écart de Tony Abbott. 
 
 (Byron Kaye; Bertrand Boucey pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant