Le premier des deux Mistral vendus par la France remis à l'Egypte

le
0
 (Actualisé avec précisions) 
    LE CAIRE, 2 juin (Reuters) - L'Egypte a pris réception jeudi 
du premier des deux porte-hélicoptères Mistral achetés à la 
France et initialement destinés à la Russie lors d'une cérémonie 
à huis clos aux chantiers navals STX de Saint-Nazaire 
(Loire-Atlantique). 
    Le second sera livré en septembre, a précisé le ministre 
égyptien de la Défense, Sedky Sobhi. 
    Le contrat a été signé en octobre dernier pour un montant de 
950 millions d'euros.   
    Les deux bâtiments de projection et de commandement (BPC) de 
type Mistral étaient initialement destinés à la Russie mais 
l'accord a été annulé en raison de l'implication russe dans la 
crise ukrainienne. 
    Le premier Mistral, qui porte le nom de Gamal Abdel Nasser, 
a pris la mer vers Alexandrie, où il est attendu dans les 
prochaines semaines, précise la télévision publique. 
    Il a été remis à la marine égyptienne par le groupe naval 
DCNS à Saint-Nazaire en l'absence du ministre de la Défense 
Jean-Yves Le Drian, qui n'avait pas fait le déplacement, comme 
c'était initialement prévu, alors que des manifestants contre la 
loi Travail filtraient les entrées des ex-chantiers de 
l'Atlantique. 
    "Nous disposons désormais de capacités avancées pour 
combattre le terrorisme à l'intérieur de nos frontières et sur 
nos côtes", a souligné le ministre. "Il accroît nos capacités de 
combat et notre capacité à mener des missions de longue durée en 
mer." 
    STX s'est félicité que le BPC Gamal Abdel Nasser ait été 
livré "en moins de six mois" après la signature du contrat.  
    "Au terme d'une période intense de 6 mois, toutes les 
opérations ont été réalisées permettant à la Marine égyptienne 
de disposer d'un navire multi-missions performant répondant 
parfaitement à ses exigences", indique l'entreprise dans un 
communiqué de presse. 
    Les chantiers navals de Saint-Nazaire ont déjà livré "plus 
de 25 navires militaires en 25 ans" aux marines marocaine, 
sénégalaise et camerounaise, outre les trois BPC de type Mistral 
destinés à la Marine française. 
    "La coopération avec tous les partenaires du projet a été 
remarquable d'efficacité et a contribué à la prise en mains 
exceptionnellement rapide du navire par l'équipage dont je salue 
l'excellence" a souligné Laurent Castaing, le directeur Général 
de STX France, dans le communiqué de presse de son entreprise. 
 
 (Omar Fahmy, avec Guillaume Frouin à Saint-Nazaire, 
Henri-Pierre André pour le service français, édité par Yves 
Clarisse) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant

Partenaires Taux