Le pouvoir syrien ne souhaite pas de solution politique-opposition

le
0
    BEYROUTH, 5 février (Reuters) - Le gouvernement de Bachar al 
Assad et ses alliés ne souhaitent pas de solution politique au 
conflit qui approche de sa cinquième année comme le démontre 
l'intensification des offensives militaires en Syrie, indique le 
nouveau chef de file du groupe rebelle Djaïch al Islam, 
vendredi. 
    "Le régime et ses alliés ne croient pas à une solution 
politique", a commenté Issam Bouaïdani dans sa première 
déclaration à la presse depuis sa prise de fonction. 
    "La meilleure preuve est qu'ils continuent de bombarder les 
villes syriennes et imposent des sièges à des centaines de 
milliers de civils désarmés", a dit Bouaïdani dans un entretien 
au site de l'opposition Syrian Revolution Network. 
    Les négociations sous médiation de l'Onu sont dans l'impasse 
en raison du refus de la délégation de l'opposition d'y prendre 
part tant que se poursuivent les frappes aériennes russes et 
l'offensive des troupes pro-Bachar al Assad soutenues par les 
Iraniens. 
    Djaïch al Islam (l'Armée de l'islam) est l'une des plus 
importantes factions rebelles au sein du Haut comité pour les 
négociations (HCN) soutenu par l'Arabie saoudite et invité à la 
table des négociations à Genève. 
    Bouaïdani a pris la tête de ce groupe après la mort de 
Zahran Allouch tué lors d'une frappe aérienne près de Damas au 
mois de décembre. 
    "Si la communauté internationale souhaite sérieusement le 
succès d'une solution politique, elle doit contenir l'agression 
russe et iranienne et leur demander de quitter la Syrie", a-t-il 
dit. 
    "Le gouvernement syrien aurait rendu son dernier souffle" 
sans l'intervention de "dernière minute" de la Russie dans le 
conflit en septembre, a-t-il jugé. 
    Le dirigeant a précisé que les rebelles continuaient de se 
battre sur le terrain en dépit du manque de matériels et 
d'armes, notamment d'armes antichar et antiaériennes. 
     
 
 (Lisa Barrigton; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant