Le pouvoir d'achat devrait encore baisser en 2012 et 2013

le
19
Le pouvoir d'achat devrait encore baisser en 2012 et 2013
Le pouvoir d'achat devrait encore baisser en 2012 et 2013

(AFP) - Le pouvoir d'achat des ménages français devrait reculer de 1,2% par an en 2012 et 2013, soit au total quatre années consécutives de baisse, affecté par les hausses d'impôts et la faible progression des revenus, annonce mercredi le Credoc.

"En 2012 et particulièrement en 2013, le revenu des ménages sera impacté par les hausses d'impôts, les faibles revalorisations des prestations sociales (retraites, allocations familiales) et la pression sur les revenus d'activité", estime le Credoc (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie), dans le cadre de la présentation de l'enquête semestrielle des Cahiers de la Consommation.

Et le léger ralentissement de l'inflation prévu par le Credoc ne devrait pas suffire à contrebalancer l'impact sur le pouvoir d'achat de cette faiblesse des revenus après impôts.

Dans ce contexte, les dépenses de consommation en volume ne devraient progresser que de 0,1% en 2012 et de 0,4% en 2013, après une croissance de 0,2% en 2011, ajoute le centre de recherche. Si on tient compte de la progression du nombre de ménages d'environ 1% par an, les dépenses en volume par ménage enregistreraient une baisse, précise le Credoc.

Aussi, les consommateurs français devraient continuer à adopter majoritairement des comportements "de précaution" (taux d'épargne élevé, report des achats de biens durables, baisse des dépenses discrétionnaires, ou encore volonté de se désendetter).

"L'ampleur de la crise économique et le fait qu'elle s'inscrive dans la durée font que de plus en plus de ménages sont contraints à modifier leurs comportements et arbitrages de consommation", ajoute le Credoc, qui cite notamment le succès des "bons plans" (soldes, promotions, ventes privées sur internet) et une progression de l'attention portée au prix, qui atteint "un niveau inédit".

L'organisme de recherche note également un fort développement des "modes de consommation alternatifs", tels que les achats groupés, la revente ou le troc d'objets d'occasion, le partage d'automobiles, etc. La proportion de consommateurs ayant déjà vendu un produit d'occasion sur internet est ainsi passée de 15,5% en 2007 à 38,3% en 2012.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • ED4323 le jeudi 20 sept 2012 à 10:10

    psdi // j'adore vos mensonges ils sont si gros que cela me fait rire vos sources sont, sont tirés du café du coin ? un conseil changez de bistro Encore merci pour vos blagues

  • M3462735 le jeudi 20 sept 2012 à 09:20

    Nous avons accumulé du pouvoir d'achat depuis 30ans par l'endettement, il semble que les temps à venir soit le rendre ce pouvoir. Il va falloir revenir de "je consomme donc je suis" à "je pense donc je suis".

  • raph73 le mercredi 19 sept 2012 à 18:29

    titide, ca depend pour qui - comme d'hab', les salaries trinquent et n epargnent plus, les autres restent dans la bonne spirale et continuent d epargner.

  • titide le mercredi 19 sept 2012 à 17:30

    -1,2% quelle rigolade alors que les français placent 18% de ce qu'ils gagnent !!!!

  • ceriz le mercredi 19 sept 2012 à 16:37

    on partira ailleurs à la retraite et c tout! et que mon pays devienne bien un pays : ou les français n'ont plus aucun droit! juste le doit d ' être le pays d'être le mieux et le plus taxé du monde : avec des vieux , des enfants des étrangers et des assistés de toute sorte.........plus nos politiques qu'on paye trés trés cher eu égard leurs résultats minables

  • frk987 le mercredi 19 sept 2012 à 16:24

    Et puis une augmentation de pouvoir d'achat axée sur l'endettement, ce n'est sûrement pas la solution, on le voit aujourd'hui en payant 30 ans de FAUX pouvoir d'achat qu'il faut rembourser et...avec intérêts.

  • ceriz le mercredi 19 sept 2012 à 16:21

    elle va être belle la décroissance!!!!!!! si on se révolte pas : on finira comme l'espagne le portugal! et la grèce !!!!!

  • frk987 le mercredi 19 sept 2012 à 16:21

    Peu d'entre nous reverront de leur vivant une augmentation du pouvoir d'achat, dans un contexte de mondialisation il faudra que tous les pays arrivent au même stade, donc...pour plusieurs décennies au moins.

  • ceriz le mercredi 19 sept 2012 à 16:19

    ah les banquiers! j'oublais : la pire plaie sur terre! à fuir!

  • ceriz le mercredi 19 sept 2012 à 16:17

    tant que vous n'irez pas dans la rue : faire des émeutes ou une révolution: les politiques nous le mettront à tous bien profond! par contre : eux ils savent préserver leurs avantages obscènes aujourd'hui.