Le pouvoir d'achat des Français baisse

le
0
Hausse des impôts sur le patrimoine et sur le revenu ont plombé les finances des ménages au deuxième trimestre, explique l'Insee. La croissance a d'autre part été moins bonne qu'annoncé, à +0,1%.

Les mauvaises nouvelles continuent de pleuvoir sur l'économie française. Le pouvoir d'achat des ménages a chuté de 0,2 % entre juillet et septembre, rapporte l'Insee ce vendredi. En cause? «Les impôts sur le revenu et le patrimoine accélèrent vivement (+3,8 %, après + 0,9 %), portés par les mesures de renforcement des recettes fiscales votées pour redresser les finances publiques en 2012: gel du barème de l'impôt sur le revenu, réduction de certaines niches fiscales, instauration d'une contribution exceptionnelle sur les hauts revenus et alourdissement de la fiscalité du capital», indique l'institut.

Pour maintenir leur niveau de dépenses, les Français ont pioché dans leur bas de laine. Leur taux d'épargne a diminué de 16,4 % à 16,2 % au troisième trimestre. Ma...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant