Le pouvoir algérien n'aime pas les binationaux, sauf ses joueurs de foot

le
0
Yacine Brahimi, au centre, fête son but face à la Corée du Sud, lors du Mondial 2014 au Brésil.
Yacine Brahimi, au centre, fête son but face à la Corée du Sud, lors du Mondial 2014 au Brésil.

Alger ménage les Fennecs de l’équipe nationale, tous détenteurs de deux passeports, alors que la Constitution va interdire aux binationaux l’accès aux plus hautes fonctions de l’Etat.

Les Algériens binationaux se sentent aujourd’hui traités comme des citoyens de seconde classe. L’article 51 de la nouvelle Constitution, sur le point d’être adoptée dimanche 7 février, instaure en effet une certaine méfiance à leur égard, leur interdisant d’accéder à de hautes fonctions dans l’Etat. Il y a pourtant une catégorie de binationaux qui porte bien davantage les espoirs des Algériens que les ministres et les haut fonctionnaires : les footballeurs. Vont-ils eux aussi être marqués au fer rouge et déclarés indignes de représenter l’Algérie ?

« Il faut être fier d’être algérien et de partager le quotidien des Algériens », a justifié Ahmed Ouyahia, chef de cabinet du président Bouteflika et responsable du projet de révision de la Constitution. Or l’équipe nationale algérienne de football, symbole de la nation s’il en est, est composée majoritairement de binationaux, notamment franco-algériens, dont aucun ne réside en Algérie.

Parmi les titulaires de l’équipe A, dix sont binationaux, dix également sur le terrain du dernier match, joué en novembre 2015. C’était contre la Tanzanie et les Fennecs ont gagné… 7 à 0. Riyad Mahrez, pour ne prendre que lui, Ballon d’or 2015 du meilleur joueur mondial, qui fait aujourd’hui la fierté de son pays dans le championnat anglais avec son équipe de Leicester City, est franco-algérien.

Impossible donc de remettre en cause les exploits de la dream team des Fennecs, qui ont non seulement qualifié l’Algérie en 2014, pour la première fo...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant