Le potentiel du gisement de gaz Leviathan attise les tensions

le
0
(Commodesk) L'Américain Noble Energy a revu à la hausse les réserves de gaz contenues dans le gisement offshore de Leviathan, dont il est l'opérateur. Le gisement recouvrerait 481 milliards de mètres cube de gaz naturel, soit 16% de la production annuelle mondiale. Sa mise en production est prévue pour 2017. Le gisement de Leviathan est détenu à 39,66% par Noble, le reste étant réparti entre les trois sociétés israéliennes Delek Drilling, Avner Oil Exploration (22,67% chacun) et Ratio Oil (15%). L'enjeu, pour Israël, est d'accéder aux plus importantes ressources de gaz de la méditerranée afin d'assurer sa consommation domestique. Alors qu'il importe aujourd'hui la majeure partie de ses besoins, le pays deviendrait exportateur net. Situé dans la mer méditerranée, à 130km au large d'Haïfa, Leviathan fait l'objet d'un important contentieux territorial entre Israël, le Liban et Chypre, les frontières maritimes n'ayant jamais été clairement définies dans le secteur.
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant