Le Portugal veut alléger la fiscalité des entreprises

le
0
Lisbonne négocie avec Bruxelles une réduction à 10 %.

La bataille de la compétitivité est devenue une priorité pour les États malades du sud de l'Europe, au premier rang le Portugal, placé sous assistance internationale et plombé par une récession de 3% du PIB cette année.

Le gouvernement de centre droit, dont le coût d'emprunt est passé pour la première fois depuis février 2011 sous la barre des 7%, veut dégainer l'arme fiscale pour attirer les investissements et stimuler l'export, seule voie pour sortir de la crise à moyen terme. Après avoir annoncé une hausse des impôts sur les personnes physiques dans son budget 2013, le premier ministre, Pedro Passos Coelho, veut alléger la fiscalité sur les entreprises.

Le ministre de l'économie, Alvaro Santos Pereira, a présenté en Conseil des ministres une mesure visant à réduire l'impôt sur les sociétés pour les nouveaux investissements de 25% à 10%, un taux très attractif, inférieur à celui de l'Irlande. ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant