Le Portugal n'est plus un pays sûr pour l'agence Fitch

le
0
L'agence de notation a dégradé d'un cran la note du pays, à BB+. Lisbonne quitte le club des pays sûrs. Parmi les inquiétudes de Fitch, l'endettement des entreprises publiques et la fragilité des banques.

Alors que la France, l'Italie et l'Allemagne se retrouvent en mini-sommet à Strasbourg, le Portugal se retrouve à nouveau dans le viseur des agences de notation. Fitch a abaissé ce jeudi d'un cran la note du Portugal, de BBB- à BB+, assortie d'une perspective négative. Cette décision déclasse de fait la dette portugaise de la catégorie sûre à celle des investissements «pourris», ou «risqués».

«Le profond déficit public, l'endettement élevé de tous les secteurs de l'économie et les mauvaises perspectives de croissance signifient que le pays ne bénéfice plus des qualités requises pour détenir une note de type 'investissement'», explique Fitch dans un communiqué. Le Portugal devrait faire face, selon les projections de l'agence, à une forte récession en 2012 avec un recul de l'activité de 3%.

Parmi les sujets d'inquiétude, l'agence de notation relève l'endettement des entreprises publiques. «Elles ont déjà été la cause de révisions à la hausse

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant