Le Portugal extradera sous condition en Italie une ex de la CIA

le
0
    LISBONNE, 23 février (Reuters) - Le Portugal devrait 
extrader sous condition un ex-agent de la CIA, Sabrina de Sousa, 
la semaine prochaine en Italie où elle a  été condamnée en 2009 
à six ans de prison par contumace pour l'enlèvement d'un 
religieux égyptien en 2003, a annoncé jeudi son avocat. 
    La condition au transfert de Sabrina de Sousa en Italie est 
qu'elle soit rejugée, a précisé l'avocat, Manuel de Magalhaes. 
    De Sousa, qui a la double nationalité portugaise et 
américaine, a été interpellée lundi par la police portugaise et 
se trouve dans une prison à Porto en attendant d'être envoyée en 
Italie.  
    Elle dément avoir participé à l'enlèvement du religieux 
égyptien. Celui-ci a été enlevé en pleine rue à Milan en 2003 
pour être transféré en Egypte et y être interrogé dans le cadre 
du programme controversé "extraordinary rendition" mis en place 
par les services secrets américains dans le cadre de la lutte 
contre le terrorisme. 
    Hassan Moustafa Oussama Nasser, qui figurait sur une liste 
de suspects établie par les Etats-Unis, a dit avoir été 
interrogé sous la torture après son transfert en Egypte. 
    Sabrina de Sousa, qui a quitté la CIA en 2009, fait partie 
d'un groupe de 26 personnes condamnées par contumace pour avoir 
participé à l'enlèvement. 
    Son avocat a évoqué sur une chaîne de télévision la 
possibilité d'une grâce présidentielle, dans la mesure où 
certaines des personnes condamnées en Italie dans le cadre de 
cette affaire ont bénéficié d'une telle mesure. 
 
 (Andrei Khalip et Mark Hosenball; Danielle Rouquié pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant