Le Portugal et l'appel du 22 juin

le
0
Le Portugal et l'appel du 22 juin
Le Portugal et l'appel du 22 juin

22 juin 2014, le Portugal joue son avenir en Coupe du monde contre les USA. Échec. Deux ans plus tard, le destin, et deux premiers matchs ratés, leur offre un nouveau match dos au mur ce jeudi 22 juin 2016 contre la Hongrie. Une même date, un même enjeu, mais un adversaire et des joueurs différents.

Après une qualification pour la Coupe du monde 2014 en passant par un habituel barrage, le Portugal arrive au Brésil dans la peau d'un outsider, mais dans une poule difficile avec l'Allemagne, les États-Unis et le Ghana. Le cauchemar va commencer dès le premier match et une défaite 4-0 contre le futur champion allemand, avec en prime une expulsion de Pepe et les blessures de Fábio Coentrão et Hugo Almeida. Alors que les USA battaient le Ghana, le match du 22 juin 2014 contre les Américains s'annonçait déjà décisif pour les Portugais qui, en cas de défaite, étaient éliminés de cette Coupe du monde. Ce 22 juin 2016, la situation est proche pour la Selecção, deux nuls et une troisième place avant ce match contre la Hongrie. Une défaite, et Fernando Santos et ses joueurs peuvent dire adieu à la France. Un match nul et ils se qualifient par la petite porte.

L'importance du premier match


Alors oui, le Portugal paraît favori contre une équipe de Hongrie qu'ils ont toujours battue en 5 matchs officiels. La dernière confrontation remonte à 2009 lors des qualifications à la Coupe du monde 2010, match que le Portugal avait remporté 3 à 0 avec Ronaldo et Ricardo Carvalho titulaires. Mais voilà, lors de cet Euro 2016, la Hongrie est en confiance après ses deux premiers matchs et une première place du groupe F avec 4 points. Cette fameuse " bonne dynamique " qui avait déjà coûté cher aux Portugais en 2014. Les États-Unis venaient de battre le Ghana en marquant le but de la victoire à la 84e minute et arrivaient gonflés à bloc contre le Portugal, prêt à leur rappeler ce fameux match de juin 2002 où ils avaient battus les Portugais 3-2 lors du premier match de poule de la Coupe du monde.

Un match nul 2-2 inespéré, mais inutile


Ce 22 juin 2014 avait pourtant bien commencé pour le Portugal contre les USA avec le but de Nani dès la 5e minute. Mais les Américains sont revenus dans la partie en début de seconde mi-temps par l'intermédiaire de Jones avant que Dempsey donne l'avantage aux États-Unis à la 81e minute. Si Varela a permis aux Portugais d'arracher le nul à la dernière seconde et donner un " faux espoir " aux supporters, l'objectif n'était pas rempli. Avec ce point du match nul et une différence de but de -4, le Portugal ne…




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant