Le Portugal dit "obrigado" Michel

le
0
Le Portugal dit "obrigado" Michel
Le Portugal dit "obrigado" Michel

Il était le grand absent dimanche soir au Stade de France. Michel Platini a regardé depuis son salon à Cassis Cristiano Ronaldo et les Portugais devenir champions d'Europe. Une performance à laquelle il n'est pas totalement étranger. D'ailleurs, ça méritait bien une petite lettre de remerciement.

"Ola Michel, tudo bom ?

On t'avoue, on était un peu tristes de pas de te voir hier soir à Sao-Dinis. D'ailleurs, on n'a même pas calculé qui avait remis le trophée à Cristiano. Un Espagnol ? Merci les Français de nous chambrer jusqu'au bout. Michel, personne a pensé à te filer une place ? Même pas une petite catégorie 3 ? C'est moche quand même quand on sait que ce stade aurait pu porter ton nom si tu n'étais pas trop modeste (ou trop vivant) et que Liane Foly n'avait pas proposé "Stade de France", à moins que ça ne soit ce bon Francis Huster. Michel, tu sais, ici, au Portugal, on t'aime bien. D'ailleurs, on ne te tient même pas rigueur pour 1984 et on n'aurait même pas idée de comparer les neuf buts sur quatre championnats d'Europe avec ton record sur un seul. Et puis on t'imagine avec ta bouteille de rosé tiède à regarder la finale chez toi à Cassis. Tu ne t'es quand même pas infligé Le Capital sur France 2 avec Gad Elmaleh ? Déconne pas.

Michel, si on t'écrit, c'est pour te dire merci. Un putain d'obrigado. On ne va pas se mentir, sans toi, on n'aurait jamais gagné cet Euro et on ne serait pas en train de descendre un troisième pack de Super Bock à la santé d'Eder. On entend ici et là que tu aurais provoqué un sacré bordel avec ton idée d'un Euro à 24 équipes, que le niveau général s'en serait ressenti avec toutes ces équipes moyennes qui ne pensaient qu'à dresser une ligne Maginot pour faire couleur locale. On te connaît Michel, tu es du genre à vouloir le plus de monde possible autour de la table. Tu es dans la générosité.

Youtube
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant