Le Portugal demande l'aide du FMI pour réduire ses dépenses

le
1

LISBONNE (Reuters) - Le Fonds monétaire international (FMI) et le gouvernement portugais ont engagé des discussions afin d'identifier de nouvelles coupes budgétaires capables de contribuer à résorber le déficit, a déclaré le gouvernement à l'agence de presse Lusa.

Les créanciers internationaux du Portugal, Union européenne et FMI doivent démarrer fin novembre le sixième examen du plan d'aide de 78 milliards d'euros octroyé à Lisbonne.

Le gouvernement a sollicité un soutien technique du FMI avant ce nouvel examen afin de trouver le moyen de réduire ses dépenses publiques de 4 milliards d'euros.

"Le gouvernement a pris l'initiative de demander le soutien et les connaissances techniques du FMI et de la Banque mondiale sur ce problème (...)", a déclaré jeudi le ministère des Finances cité par l'agence de presse Lusa.

Les porte-parole du ministère n'étaient pas disponibles pour commenter cette information.

Mercredi, le parlement a adopté la plus importante hausse des prélèvements obligatoires de l'histoire récente du pays, mais le texte doit encore être validé par la Cour constitutionnelle.

Daniel Alvarenga, Constance De Cambiaire pour le service français, édité par Nicolas Delame

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • BERPHIL le vendredi 2 nov 2012 à 11:27

    "solution technique du FMI"=>tuer les jeunes et les vieux....

Partenaires Taux