Le Portugal au bord du plan de sauvetage 

le
0
Le chef du gouvernement menace de démissionner si l'opposition ne vote pas son plan d'austérité d'ici à mercredi. Le gouvernement a baissé ses prévisions de croissance avant un sommet européen qui se tient jeudi et vendredi

L'appel à l'aide européenne n'est plus un sujet tabou pour le gouvernement portugais, tant la crise politique est tendue à Lisbonne. Le ministre des Finances Fernando Teixeira dos Santos l'a clairement évoqué, en marge de la réunion de l'Eurogroupe, ce lundi à Bruxelles. «Si on déclenche une crise politique en ce moment, ça va créer de grandes difficultés pour le pays pour accéder au marché financier et je crois que ça fait peser un risque sur notre capacité de financier», a-t-il averti. Cette crise, a-t-il ajouté, «contribue effectivement à pousser le pays dans les bras de l'aide extérieure».

Même s'il s'agit sûrement d'une ultime tentative de pression sur l'opposition, accusée de provoquer la crise, avant un vote décisif sur de nouvelles mesures d'austérité mercredi, au Parlement, le gouvernement portugais risque de devoir accepter le plan de sauvetage financier qu'il tente d'éviter depuis des mois.

Dans ce bras de fer, le premier ministre socialiste, José

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant