«Le portable ne peut pas interférer avec la bonne tenue de la vie scolaire»

le
0
INTERVIEW - Le directeur général de l'enseignement scolaire Jean-Michel Blanquer annonce «des sanctions disciplinaires dans les établissements scolaires».

Quelles consignes avez-vous donné cette année concernant la fraude lors du baccalauréat avec un téléphone portable ?

Dans une circulaire datée du 26 mai, nous avons affirmé la nécessité d'une vigilance particulière sur l'interdiction des téléphones portables pendant les épreuves. Les chefs de centre d'examen sont en situation de prendre les mesures adéquates et de s'assurer notamment que les téléphones sont bien éteints et rangés dans un sac ou remis à l'entrée de la salle. Le message principal est en tout cas une grande rigueur sur le sujet.

Le recours au téléphone portable dans les établissements pendant l'année est également préoccupant. Quelles solutions apporter ?

Le but est clairement pour nous que le téléphone portable ne puisse interférer avec la bonne tenue de la vie scolaire, et notamment des cours et des devoirs sur table. Nous sommes favorables à une grande sévérité dans ce domaine. Les établissements sont libres d'adapter leur règl

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant