Le port polynésien de Papeete bloqué par une grève

le
0

PAPEETE (Reuters) - L'activité portuaire était bloquée mercredi à Papeete, à Tahiti, en Polynésie française, par une grève de certaines catégories du personnel du port, entamée la veille et qui menace d'entraver l'activité économique de la collectivité d'outre-mer du sud du Pacifique.

Dans un courrier adressé aujourd'hui (mercredi) au directeur du Port autonome de Papeete, à Tahiti, la Fédération générale du commerce (FGC) constate que la grève du service de remorquage du port est effective depuis le 9 octobre et que l'arrivée de plusieurs navires, transportant notamment des hydrocarbures, était compromise.

"Cette situation risque d'entraîner de graves préjudices pour les entreprises locales", déplore la FGC, qui demande aux autorités portuaires de faire en sorte qu'un service minimum soit assuré en cas de mouvement social, de manière à ne pas paralyser l'activité de la Polynésie française, dont le poumon économique est le port de Papeete.

Un second préavis de grève, concernant d'autres catégories de salariés du port, a été déposé et prendra effet demain jeudi, si aucune négociation n'aboutit d'ici là.

Daniel Pardon, édité par Julien Dury

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant