Le port pétrolier libyen d'Es Sider à nouveau attaqué par l'EI

le
0
 (Bilan des attaques §2-4) 
    BENGHAZI, Libye, 5 janvier (Reuters) - Des djihadistes du 
groupe Etat islamique ont attaqué mardi des checkpoints proches 
du port pétrolier libyen d'Es Sider, ont déclaré un porte-parole 
des gardes du site et la Compagnie pétrolière nationale libyenne 
(NOC). 
    Une cuve de pétrole a été touchée par un tir de roquette, ce 
qui a déclenché un incendie, a ajouté Ali Hassi. 
    Selon le porte-parole des gardes, les islamistes ont attaqué 
des points de contrôle situés à 30-40 km de l'entrée du port. 
Deux gardes ont été tués et 16 autres blessés dans ces combats. 
    Lundi, lors d'une précédente attaque de l'EI contre les 
installations pétrolières, sept gardes avaient été tués et 25 
autres blessés.  
    Dans le port pétrolier voisin de Ras Lanouf, situé à une 
vingtaine de km, l'incendie d'un réservoir d'une capacité de 
400.000 barils touché lundi par une roquette a été 
majoritairement circonscrit. 
    L'EI contrôle la ville de Syrte, sur la côte 
méditerranéenne, et a progressivement étendu sa présence à 
d'autres points du pays. Ses combattants ont attaqué plusieurs 
champs pétrolifères du Sud libyen mais n'ont pas, jusqu'à 
présent, réussi à contrôler des installations pétrolières comme 
c'est le cas en Syrie.     
 
 (Ayman al Warfalli; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant