Le port pétrolier libyen d'Es Sider à nouveau attaqué par l'EI

le
0
    BENGHAZI, Libye, 5 janvier (Reuters) - Des djihadistes du 
groupe Etat islamique ont bombardé mardi pour le deuxième jour 
consécutif une zone proche du port pétrolier libyen d'Es Sider, 
ont déclaré un porte-parole des gardes du site et la Compagnie 
pétrolière nationale libyenne (NOC). 
    Une cuve de pétrole a été touchée, ce qui a déclenché un 
incendie.  
    Selon le porte-parole des gardes, les islamistes sont à 
30-40 km du port, qu'ils ont déjà attaqué lundi, faisant sept 
morts et 25 blessés au sein de la brigade qui veille à la 
sécurité des installations pétrolières. 
    Dans le port pétrolier voisin de Ras Lanouf, situé à une 
vingtaine de km, l'incendie d'un réservoir touché lundi par une 
roquette a été majoritairement circonscrit. 
    L'EI contrôle la ville de Syrte, sur la côte 
méditerranéenne, et a progressivement étendu sa présence à 
d'autres points du pays. Ses combattants ont attaqué plusieurs 
champs pétrolifères du Sud libyen mais n'ont pas, jusqu'à 
présent, réussi à contrôler des installations pétrolières comme 
c'est le cas en Syrie.     
 
 (Ayman al Warfalli; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant