Le Port de Marseille parie sur les croisières

le
0
450 millions d'euros seront investis pour relancer l'activité du port.

Union sacrée à Marseille. Le Grand Port maritime de Marseille (GPMM), la ville, la communauté urbaine, le département, la région et la CCI ont adopté une charte ville-port. Ils se sont mis d'accord sur un nouveau partage du vaste territoire du port et sur quelque 450 millions d'euros d'investissements pour relancer sa croissance, notamment dans les croisières. «Cette charte est très importante, car longtemps la ville et le port se sont tourné le dos», souligne Roland Blum, le premier adjoint au maire de Marseille. «Elle cristallise le consensus autour de la nécessité d'avoir au sein de la ville un outil industriel, mais elle ouvre à d'autres endroits le port à la ville», note Jean-Claude Terrier, président du GPMM.

La charte acte un partage des 350 hectares du territoire portuaire au c½ur de la ville: au sud, tout près du Vieux-Port, des espaces ont été concédés pour y construir...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant