Le port de Marseille en grève, les ferries bloqués à quai

le
10

MARSEILLE (Reuters) - Les ferries de la société nationale corse méditerranée (SNCM) étaient bloqués à quai vendredi en raison d'une grève de 24 heures des marins CGT de la compagnie, a-t-on appris de source syndicale.

Les marins dénoncent les risques de démantèlement de la compagnie.

Le secrétaire du syndicat CGT des marins de la SNCM, Frédéric Alpozzo, est par ailleurs sous la menace d'un licenciement pour "faute lourde".

Un avis a été rendu jeudi par le conseil de discipline de la SNCM suite au blocage pendant plusieurs semaines à Marseille d'un ferry qui devait gagner Toulon.

Les agents du Grand Port Maritime de Marseille observent également un mouvement de grève de 24 heures.

Les dockers des bassins Est de Marseille ont, eux, cessé le travail pendant trois heures en raison de "menaces sur l'avenir industriel des bassins Est du Grand Port Maritime de Marseille."

François Revilla, édité par Elizabeth Pineau

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • deforge3 le vendredi 24 fév 2012 à 17:23

    lamentable quand on pense que ces syndicats francais ne representent rien compte tenu du nombre ridicule de leurs adherents et qu'ils n'existent que parce que la loi francaise leur octroie des subventions vertigineuses pour payer des permanents qui ne savent faire qu'une seule chose: deposer des preavis de greve

  • chatnour le vendredi 24 fév 2012 à 16:47

    Le scandale interminable de la CGT du port de marseille ! Des fadas, ces dockers marseillais ! même plus un port de pêche ! Quelle misère ! On peut avoir honte de nos politiques et depuis tellement longtemps sur cette question, il aurait fallu une Mrs. Thatcher pour en finir !

  • M1625665 le vendredi 24 fév 2012 à 16:19

    La CGT a tué le port de Dunkerque la-bas même usinor fait venir son minerais par le port de ZEE-Bruges à cause des grèves à Dunkerque ensuite transport par camions La CGT qui protège les fainéants aura la peau de port de Marseille et en profitera pour dire que le gouvernement est responsable

  • birmon le vendredi 24 fév 2012 à 16:01

    Le démantèlement est de toute évidence la seule issue raisonnable pour la SNCM puisqu'elle ne remplit qu'épisodiquement, entre deux grèves sa mission de service publique.Quant au port de Marseille, comme son trafic est généralement perturbé, il périclite et doit réduire sa voilure puisque le trafic est parti vers Toulon, Gênes, Barcelone et autres. La CGT a coulé Marseille, il ne faut pas préserver des emplois inutiles.

  • M1900860 le vendredi 24 fév 2012 à 15:47

    Mélanchon+CGT, la France plus bas et plus vite.

  • M6437502 le vendredi 24 fév 2012 à 15:44

    Prévenez-nous lorsqu'ils travaillent.La grève,c'est l'activité normale.Voila, pour une bonne part,la raison pour laquelle les PME françaises ne peuvent se développer comme en Allemagne.Surtout,si vous allez en Corse,allez jusqu'à Toulon pour le Ferry.Il faut couler la SNCM.

  • M1625665 le vendredi 24 fév 2012 à 15:20

    CGT=fossoyeur du travail.ANTIFRANCE

  • laquitta le vendredi 24 fév 2012 à 15:10

    Les syndicats destructeurs d'emplois à nouveau à l'oeuvre. Sont doués pour celà. Enfin nous avons des syndicats à la hauteur de nos politiciens qui ne bronchent pas.

  • M4630217 le vendredi 24 fév 2012 à 14:56

    On ne ferait pas mieux pour que le nouveau port de Tanger devienne le grand port de la Méditerranée! Finalement on peut presque parler de délocalisation....

  • Orange37 le vendredi 24 fév 2012 à 14:50

    La Cour des comptes souligne la faiblesse du temps de travail des principaux salariés du port, conducteurs de grues et de portiques, qui ne travaillent de façon effective que 14 heures par semaine à Fos et 12 heures à Marseille, pour une rémunération comprise entre 3.500 et 4.500 euros nets, grâce notamment à des "gratifications illégales". Merci la CGT, qu'en pense M. Thibault