Le poison pernicieux de l'affaire Edward Snowden

le
0
Le transfuge de la NSA passé en Russie est une épine dans le pied des États-Unis.

Barack Obama pourrait se retrouver fort isolé à Saint-Pétersbourg, tant les contentieux et sujets de brouille abondent même avec les alliés traditionnels de l'Amérique. Outre les plans controversés d'intervention en Syrie, le président américain doit composer avec la bombe à retardement que constitue l'affaire Snowden, véritable épine dans le pied des États-Unis dont nul ne peut prétendre connaître l'étendue réelle des dommages encore à venir. Edward Snowden, ce transfuge de la NSA passé en Russie avec quatre ordinateurs portables bourrés d'informations confidentielles sur les programmes d'écoute de l'agence, laisse entendre qu'il n'a pas encore tout révélé.

La première à tancer Obama pourrait bien être la présidente brésilienne Dilma Rousseff. Elle a découvert, stupéfaite, sur la chaîne télévisée Globo dimanche soir que ses échanges avec ses proches conseillers avaient é...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant