LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le , mis à jour à 09:11
0
 (Bien lire au §4, le CAC s'oriente "vers une baisse de plus de 4% sur la 
semaine") 
    PARIS/LONDRES, 5 février (Reuters) - Les principales Bourses européennes 
sont attendues sur une note stable voire en léger repli vendredi à l'ouverture, 
dans des marchés nerveux avant le rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis 
qui pourrait avoir un impact sur les intentions de la Réserve fédérale en 
matière de hausse des taux. 
    Selon une enquête Reuters auprès de 108 économistes, le nombre de créations 
d'emplois sur le marché américain devrait avoir atteint 190.000 pour le mois de 
janvier. Ce rapport du gouvernement sur l'emploi sera publié à 13h30 GMT. 
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien 
 .FCHI  pourrait perdre jusqu'à 0,14% à l'ouverture, le Dax à Francfort  .GDAXI  
0,27% mais le FTSE à Londres  .FTSE  pourrait être stable ou en hausse 0,05%. 
    Le CAC 40 s'oriente à ce stade vers une baisse de plus de 4% sur la semaine. 
    La Bourse de Tokyo a terminé en baisse de 1,32%, tirée vers le bas par les 
sociétés exportatrices qui pâtissent de la fermeté du yen face au dollar  JPY= . 
    L'indice large MSCI Asie-Pacifique hors Japan  .MIAPJ0000PUS  gagne 0,5% 
avant la semaine de fermeture des marchés chinois pour le Nouvel An lunaire. 
    Wall Street a terminé en légère hausse jeudi grâce à la remontée des cours 
des matières premières, mais l'incertitude à la veille des chiffres de l'emploi 
et les prévisions jugées décevantes de certains grands noms de la distribution 
ont limité le rebond entamé la veille.   
    Le dollar reste ferme vendredi matin après avoir été plombé cette semaine 
par des indicateurs de conjoncture décevants et des propos de responsables de la 
Fed qui tendent à repousser les anticipations de hausse des taux américains. 
    L'euro retombe légèrement, de 0,12%, face au dollar, après sa forte hausse 
de la veille. La devise européenne s'oriente vers une hausse de 3,3% sur la 
semaine, sa plus forte appréciation hebdomadaire en plus de quatre ans. 
    La séance sera marquée par les résultats de poids lourds la cote, dont 
ArcelorMittal  ISPA.AS , qui a également annoncé une augmentation de capital de 
trois milliards de dollars, et BNP Paribas  BNPP.PA , avec des résultats 
inférieurs aux attentes et une réorganisation de son pôle Corporate and 
Institutional Banking (CIB).         
    Le brut léger américain se stabilise au-dessus de 31,70 dollars le baril, en 
passe d'afficher une perte 5,4% sur la semaine. Le Brent cède 13 cents à 34,33 
dollars et devrait accuser une perte de 1% sur la semaine.  
    L'or se maintient à un pic de trois mois, autour de 1.155 dollars l'once 
après avoir profité dans la semaine des incertitudes sur les taux de la Fed. 
 
    VALEURS À SUIVRE 
    * BNP PARIBAS  BNPP.PA  a annoncé vendredi, à l'occasion de la présentation 
de résultats annuels inférieurs aux attentes, un plan de transformation de son 
pôle Corporate and Institutional Banking (CIB) afin de l'adapter aux contraintes 
réglementaires et d'améliorer sa rentabilité sur un marché sur lequel certains 
de ses concurrents ont déjà drastiquement réduit la voilure.   
    * ARCELORMITTAL  ISPA.AS  a annoncé vendredi qu'il comptait procéder à une 
augmentation de capital de trois milliards de dollars (2,7 milliards d'euros) 
afin de réduire sa dette dans un contexte défavorable pour les secteurs 
sidérurgique et minier.   
    * VINCI  SGEF.PA  a fait état jeudi d'une baisse de 17,7% de son bénéfice 
net en 2015, reflet notamment d'un comparatif défavorable lié à la cession 
l'année précédente d'une majorité de son activité de parkings, mais dit prévoir 
une hausse de ses résultats cette année.   
    * ENGIE  ENGIE.PA  - L'Elysée et Bercy ont acté la prolongation de Gérard 
Mestrallet comme président non exécutif du groupe pendant deux ans après 
l'échéance de son mandat de PDG en mai, a rapporté jeudi le quotidien Les Echos 
sur son site internet.   
    * PSA PEUGEOT CITROËN  PEUP.PA  envisage de supprimer progressivement 
l'équipe de nuit de son usine de Poissy (Yvelines) pour s'adapter à la baisse 
des volumes prévue et de réduire les effectifs du site de 850 personnes environ, 
a-t-on appris jeudi de trois sources syndicales.       
    * ORANGE  ORAN.PA  a annoncé jeudi plusieurs changements au sein des équipes 
de direction de la zone Europe du groupe, a compter du 1er mai, avec notamment 
la nomination de Bruno Duthoit, actuellement directeur général d'Orange Polska, 
au poste de directeur exécutif adjoint pour l'Europe en charge de l'Europe 
centrale. (Le communiqué: http://oran.ge/1PD1MBQ) 
  
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL8N15K0PY  
 
 (Juliette Rouillon, édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant