** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

le
0
    PARIS/LONDRES, 30 juin (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en 
légère hausse lundi à l'ouverture, tandis que le dollar reste sous pression à 
l'orée d'une semaine chargée en indicateurs qui devraient permettre aux 
investisseurs de se faire une meilleure idée des perspectives de reprise 
économique aux Etats-Unis et dans le monde.    
    A Paris, le marché retient son souffle en attendant l'issue, possible ce 
soir, du litige de BNP Paribas  BNPP.PA  aux Etats-Unis qui lui reprochent 
d'avoir contourné leurs règles d'embargo pendant plusieurs années. (voir 
 ID:nL6N0P90M6 )          
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien 
 .FCHI  pourrait gagner jusqu'à 0,1% à l'ouverture, le Dax à Francfort  .GDAXI  
0,3% et le FTSE à Londres  .FTSE  0,2%.  
    La Bourse de Tokyo prend 0,26% peu avant la clôture. L'indice MSCI Asie 
Pacifique, hors Japon,  .MIAPJ0000PUS  progresse de 0,28%, tout près de plus 
hauts pluriannuels, soutenu par la perspective que les taux d'intérêt des 
grandes économies restent près de zéro pendant de nombreux mois.   
    Les investisseurs espèrent avoir la preuve dans les statistiques de la 
semaine que la reprise se confirme aux Etats-Unis avec la publication, 
notamment, du rapport sur l'emploi de juin jeudi, à la veille de l' 
"Independance Day".  
    Les économistes interrogés par Reuters attendent en moyenne la création de 
213.000 emplois en juin, un nombre au-dessus des 200.000 pour le cinquième mois 
d'affilée, du jamais vu depuis la période septembre 1999-janvier 2000.  
    A Wall Street vendredi, le Dow a fini sur une note stable, le S&P a pris 
0,19% et le Nasdaq 0,43%, alors qu'en Europe, l'indice paneuropéen EuroFirst 300 
affichait une baisse hebdomadaire pour la première fois en dix semaines.  
    La tendance à la consolidation sur les actions a profité aux marchés 
obligataires: le rendement des Treasuries à 10 ans a perdu neuf points de base 
et celui du Bund allemand environ huit pdb à un plus bas record de 1,26%. 
    La semaine sera également marquée par une intervention de la présidente de 
la Réserve fédérale Janet Yellen sur la "stabilité financière" mercredi et par 
la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE) jeudi. 
    Les prix à la consommation en zone euro sont également attendus dans la 
journée. Ils devraient rester dans la "zone de danger" sous la barre des 1%. 
    Le dollar peine à rebondir après avoir accusé sa plus forte baisse 
hebdomadaire en plus de deux mois à la suite d'indicateurs décevants.  
    Sur le front du pétrole, le Brent perd encore du terrain. Le constat que les 
combats en Irak restent loin des grandes zones de production de pétrole du sud 
du pays apaise les craintes de perturbation de l'approvisionnement. 
     
    VALEURS À SUIVRE 
    * BNP PARIBAS  BNPP.PA  - Un accord pourrait être annoncé dès ce soir dans 
le cadre du litige de la banque aux Etats-Unis qui lui reprochent d'avoir 
contourné leurs règles d'embargo pendant plusieurs années. Son directeur général 
Jean-Laurent Bonnafé a prévenu ses salariés vendredi que la banque serait 
lourdement sanctionnée et a admis des "erreurs" et des "dysfonctionnements". 
Selon des sources, la BNP devrait devoir payer près de neuf milliards de 
dollars. (voir  ID:nL6N0P90M6 )     
    * ALCATEL-LUCENT  ALUA.PA  - L'opérateur télécoms saoudien Mobily a annoncé 
dimanche avoir signé une convention de financement de 200 millions de dollars 
(146,5 millions d'euros) avec l'agence canadien de crédit à l'exportation en vue 
de l'achat d'équipements au groupe franco-américain.  
    * UNICREDIT  CRDI.MI  a signé un accord avec les syndicats pour la 
suppression de 2.400 emplois, a annoncé le principal syndicat du secteur 
bancaire, Fabi, ce qui représente une première tranche des réductions 
d'effectifs prévues dans le cadre de son plan de restructuration 2013-2018. 
 ID:nL6N0PA0RL   
    * ACCOR  ACCP.PA  - Le PDG a dénoncé le relèvement du plafond de la taxe de 
séjour voté cette semaine à l'Assemblée nationale, qui réduira selon lui 
nettement la marge des hôteliers et pénalisera le tourisme.  ID:nL6N0P90UV   
    * CLUB MÉDITERRANÉE  CMIP.PA  / Date limite fixée par l'AMF à l'homme 
d'affaires italien Andrea Bonomi pour faire une offre d'achat du groupe 
 ID:nL6N0P43ZS  
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:L6N0PB10R  
 
 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant