LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS/LONDRES, 2 décembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues 
en baisse vendredi à l'ouverture et le dollar se replie en attendant le rapport 
sur l'emploi de novembre aux Etats-Unis, tandis que des prises de bénéfices 
pèsent sur les cours du pétrole.      
    Les investisseurs restent également nerveux dans la perspective du 
référendum constitutionnel en Italie et de l'élection présidentielle en Autriche 
dimanche. 
    Le référendum italien, qui doit décider d'une réforme constitutionnelle, 
dépasse le seul avenir politique du président du Conseil Matteo Renzi et fait 
peser une menace sur l'ensemble du secteur bancaire du pays et au-delà sur la 
zone euro, qui voit ressurgir le spectre d'une nouvelle crise.   
    L'Autriche pourrait quant à elle devenir dimanche le premier pays de l'Union 
européenne à élire un chef d'Etat appartenant à l'extrême droite.   
    Les futures sur indices affichent une baisse de 0,6% pour l'indice CAC 40 
 .FCHI , de 0,4% pour le Dax à Francfort  .GDAXI , de 0,6% pour le FTSE à 
Londres  .FTSE  et de 0,4% pour l'EuroStoxx 50  .STOXX50E .  
    La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,47% sur des prises de bénéfice 
opérées précisément en prévision de la publication ce vendredi de la statistique 
de l'emploi de novembre aux Etats-Unis.      
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) 
 .MIAPJ0000PUS  recule de 0,9% mais devrait afficher une hausse hebdomadaire.  
    Wall Street a fini sur une note irrégulière jeudi, le Dow Jones ayant 
profité de la bonne tenue des valeurs bancaires et de l'énergie pour inscrire 
une clôture record alors que le S&P-500 et surtout le Nasdaq ont souffert de la 
baisse des valeurs technologiques.   
    Le baril de Brent  LCOc1  retombe de 1,2% après avoir atteint un pic de 16 
mois jeudi, l'optimisme après l'accord de réduction de la production de l'Opep 
et de la Russie ayant cédé la place à des interrogations sur sa mise en place. 
Les analystes n'écartent pas l'éventualité que certains membres de l'Opep ne 
respectent pas les quotas qui leur ont été assignés.       
    Sur le marché des changes, le dollar marque une pause après avoir atteint un 
pic de neuf ans et demi face au yen  JPY=  avant le rapport sur l'emploi 
américain qui pourrait déterminer la tendance des prochaines séances. 
    Les économistes interrogés par Reuters prévoient en moyenne 175.000 
créations de postes le mois dernier après les 161.000 annoncées pour octobre, 
avec un taux de chômage stable à 4,9%. 
    Les bons indicateurs publiés jeudi aux Etats-Unis - sur l'activité 
manufacturière et les dépenses de construction - ont renforcé les anticipations 
d'un relèvement de taux par la Réserve fédérale à sa réunion des 13-14 décembre, 
dont la probabilité est estimée à 91% sur les marchés.    
    Le billet vert devrait accuser un recul de l'ordre de 0,7% sur la semaine 
face à un panier de devises de référence  .DXY  après son récent rally lié à 
l'élection de Donald Trump. L'euro  EUR=  en revanche, qui se traite à 1,0685 
dollar, en hausse de 0,23%, affiche une progression hebdomadaire de 0,94%.    
 
    VALEURS À SUIVRE 
     
    * EDF  EDF.PA  - Les électriciens alternatifs ont demandé 40,75 
térawatts-heure (TWh) d'électricité d'origine nucléaire au groupe public à 
l'occasion du dernier guichet de souscription relatif à l'Accès régulé à 
l'électricité nucléaire historique (Arenh), a annoncé jeudi la Commission de 
régulation de l'énergie (CRE).   
     
    * SOCIÉTÉ GÉNÉRALE  SOGN.PA  - La Banque centrale européenne a confirmé le 
niveau d'exigence de capital supplémentaire au titre du Pilier 2 (P2R - Pilier 2 
obligatoire) à partir du 1er janvier 2017 et ce niveau s'établit pour Société 
générale à 1,50%, a annoncé le groupe.   
     
    * TECHNIP  TECF.PA  et FMC Technologies  FTI.N  ont annoncé jeudi avoir reçu 
l'autorisation de l'autorité brésilienne de la concurrence à leur fusion. Il 
s'agissait de la dernière autorisation nécessaire à la réalisation de 
l'opération, qui reste prévue pour le début de l'année 2017. 
     
    * SWISS RE  SRENH.S  a confirmé vendredi ses objectifs financiers tout en 
notant que l'environnement était difficile.  
       
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL8N1DW5ZA  
 
 (Avec Nichola Saminather, Juliette Rouillon pour le service français, édité par 
Wilfrid Exbrayat) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant