LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS/LONDRES, 10 mars (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont 
attendues en hausse modérée jeudi à l'ouverture, portées par des chiffres 
d'inflation meilleurs que prévu en Chine et en attendant dans la journée de 
probables mesures de la Banque centrale européenne (BCE) pour soutenir la 
croissance.   
    Les prix chinois à la consommation ont augmenté de 2,3% en février en rythme 
annuel, un peu plus que prévu, selon le Bureau national des statistiques. Il 
s'agit de la plus forte progression depuis juillet 2014.      
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien 
 .FCHI  pourrait gagner jusqu'à 0,2% à l'ouverture et le Dax à Francfort 
 .GDAXI  0,1%, comme le FTSE à Londres  .FTSE .  
    La Bourse de Tokyo a fini en hausse pour la première fois en quatre jours, 
le rebond du pétrole ayant réveillé l'appétit des investisseurs pour le risque. 
  
    Wall Street a également repris sa marche en avant mercredi, ayant accentué 
ses gains dans les dernières minutes de la séance.   
    La BCE devrait encore franchir une nouvelle étape dans l'assouplissement de 
sa politique monétaire alors que les diverses mesures prises jusqu'à présent, 
hors des sentiers battus de l'orthodoxie, n'ont pas suffi à ramener de 
l'inflation dans la zone euro.   
    Une nouvelle réduction, d'au moins dix points de base, du taux de dépôt, 
actuellement fixé à -0,30%, paraît acquise après celle de décembre. 
    La banque centrale pourrait aussi amplifier ses achats de titres dans le 
cadre de sa politique d'assouplissement quantitatif (quantitative easing, QE), 
lancée il y a exactement un an et déjà prolongée en décembre jusqu'en mars 2017. 
        
    Sur le marché des changes, l'euro  EU=  a été sous pression sur les marchés 
asiatiques en attendant l'issue du conseil des gouverneurs de la BCE. 
    Le dollar néo-zélandais a perdu plus de 1% à la suite d'une baisse surprise 
du taux de référence de la banque centrale de Nouvelle-Zélande.   
    Les cours du pétrole reperdent un peu de terrain après leur rebond de la 
veille, quand le brut léger américain a touché son pic de l'année et le Brent 
est repassé au-dessus des 40 dollars le baril. Les analystes estiment que la 
surabondance d'offre devrait continuer à peser sur les cours. L'attente des 
mesures de la BCE, qui devraient renforcer le dollar face à l'euro et donc 
freiner les importations de pétrole qui se paient en dollars, pèse également.  
    Les cours métaux se maintiennent autour de leurs pics de quatre mois, pris 
entre les inquiétudes sur l'économie chinoise et l'attente de mesures de la BCE. 
     
    VALEURS À SUIVRE 
    * SOCIÉTÉ GÉNÉRALE  SOGN.PA  a annoncé mercredi un plan de réorganisation de 
ses plates-formes de traitements des opérations clients en France qui se 
traduira par la suppression d'environ 550 postes sur cinq ans, sans licenciement 
économique ni départ contraint.   
    * CARREFOUR  CARR.PA  a publié jeudi des résultats annuels en hausse pour la 
quatrième année consécutive, ses solides performances en Europe et au Brésil 
ayant permis de compenser un recul en France et une chute Chine.   
    * LAGARDÈRE  LAGA.PA  a dit mercredi tabler sur une hausse de plus de 10% de 
son résultat opérationnel cette année après avoir enregistré une performance 
supérieure à ses attentes en 2015 grâce à la hausse de ses revenus et aux 
mesures d'économie dans ses activités médias.   
    * ILIAD  ILD.PA  a fait état jeudi d'une hausse à deux chiffres de ses 
résultats financiers, portés à nouveau par des gains de part de marché dans le 
mobile où il a conquis un total de 11,7 millions d'abonnés quatre ans après son 
lancement.    
    * CNP ASSURANCES  CNPP.PA  a confirmé mercredi être en discussion avec le 
Crédit agricole  CAGR.PA  sur l'évolution de son partenariat commercial dans 
l'assurance emprunteur avec la banque mutualiste, qui a décidé d'internaliser 
cette activité.   
    * VOLKSWAGEN  VOWG_p.DE  a annoncé mercredi le départ avec effet immédiat du 
responsable de ses activités aux Etats-Unis, près de six mois après que le 
constructeur allemand a admis avoir installé des logiciels de manipulation des 
tests d'émissions polluantes sur 580.000 véhicules diesel dans ce pays. 
      
    * K+S  SDFGn.DE . Le producteur allemand d'engrais a prévenu que son 
résultat d'exploitation baisserait de manière significative cette année en 
raison des bas cours de la potasse et d'un renforcement de la réglementation sur 
le traitement des eaux usées qui limitera la production de ses mines allemandes. 
  
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL5N16I0WV  
 
 (Sudip Kar-Gupta, Juliette Rouillon pour le service français, édité par Patrick 
Vignal) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant