LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS, 26 septembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont 
attendues en légère baisse lundi à l'ouverture, dans la foulée de leur recul de 
vendredi, du repli de Wall Street et de la baisse des places asiatiques, dans un 
contexte où la politique américaine passe au premier plan avec des investisseurs 
focalisés sur le premier débat télévisé entre Hillary Clinton et Donald Trump. 
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien  .FCHI  
pourrait perdre jusqu'à 0,3% à l'ouverture, le Dax à Francfort  .GDAXI  0,1% et 
le FTSE à Londres  .FTSE  0,3%. 
    Si l'indice Stoxx 600  .STOXX  a terminé vendredi sur un recul de 0,72%, il 
a affiché sur l'ensemble de la semaine dernière un gain de 2,23%, soit sa 
meilleure performance hebdomadaire en deux mois, un bond qui a notamment été le 
fait de la décision de la Réserve fédérale américaine de laisser ses taux 
d'intérêt inchangés à un niveau très bas. 
    La Bourse de Tokyo est en repli de quelque 1% peu avant sa clôture, 
souffrant, outre l'impact de Wall Street, de la vigueur du yen face au dollar, 
évolution nuisible aux nombreuses valeurs exportatrices de la cote. La semaine 
dernière, le Nikkei 225 avait progressé de 1,42% 
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) 
 .MIAPJ0000PUS , qui avait rebondi de 3,3% la semaine dernière, perd 0,8%.  
    Wall Street a terminé en baisse de quelque 0,6% vendredi, pénalisée par la 
rechute des cours du pétrole et le repli des poids lourds que sont Apple 
 AAPL.O  et Facebook  FB.O  mais, comme le Stoxx 600, le S&P 500 a dégagé sur 
l'ensemble de la semaine dernière sa meilleure performance hebdomadaire 
(+1,19%)en deux mois. 
    Après avoir chuté de 4% vendredi, affectés par des signes suggérant que 
l'Arabie saoudite et l'Iran étaient encore loin de tout accord préliminaire sur 
un gel de la production de pétrole, les cours du brut se reprennent quelque peu, 
gagnant près de 1% avant l'ouverture de l'Europe. 
    Ils sont notamment portés par des déclarations du ministre algérien du 
Pétrole disant que toutes les options étaient ouvertes en matière d'un accord 
sur la production lors d'une réunion informelle des membres de l'Organisation 
des pays exportateurs du pétrole (OPEP) cette semaine.   
    Hillary Clinton pressera son adversaire républicain Donald Trump de fournir 
plus de détails sur son programme lors du premier débat qui opposera lundi soir 
près de New York les deux prétendants à la Maison blanche, ont déclaré deux 
conseillers de la candidate démocrate.   
    Le débat, premier des trois face-à-face qui opposeront les deux candidats à 
l'élection présidentielle du 8 novembre, débutera à 21h00 locales (01h00 GMT 
mardi). A six semaines du scrutin, les sondages, longtemps favorables à Hillary 
Clinton, prédisent une élection beaucoup plus serrée que prévu, d'où 
l'importance de cet affrontement télévisé. 
     
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 26 SEPTEMBRE: 
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE    CONSENSUS  PRÉCÉDENT 
 DE      08h00  Indice Ifo                     septembre  106,4      106,2 
 USA     14h00  Ventes de logements neufs      août       600.000    654.000 
                - variation en pourcentage                -8,8%      +12,4% 
  
    VALEURS À SUIVRE 
    * SANOFI  SASY.PA  et Regeneron REGN.O ont annoncé lundi que les autorités 
sanitaires américaines (FDA) avaient accepté l'examen prioritaire de la demande 
de licence de produit biologique pour le dupilumab.  
     
    * VIVENDI  VIV.PA  cherche à soumettre au groupe italien Mediaset  MS.MI  
une nouvelle offre pour racheter sa chaîne de télévision payante Mediaset 
Premium d'ici la fin de la semaine, a appris Reuters vendredi de source proche 
du dossier.   
     
    * LANXESS < LXSG.DE  a annoncé dimanche l'achat du chimiste spécialisé 
américain Chemtura  CHMT.N  pour 2,12 milliards de dollars (1,89 milliard 
d'euros) dans le but de renforcer son pôle additifs.   
     
    * UBISOFT  UBIP.PA , dont les fondateurs cherchent à contrer les assauts de 
Vivendi, a racheté 3,2% de son propre capital à Bpifrance pour 122,5 millions 
d'euros.   
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL8N1BZ140  
 
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant