LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS, 11 novembre (Reuters) - Les principales Bourses européennes devraient ouvrir en 
légère hausse vendredi alors que les investisseurs continuent d'ajuster leurs positions après la 
victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle aux Etats-Unis. 
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien  .FCHI , le Dax à 
Francfort  .GDAXI  et le FTSE à Londres  .FTSE  devraient progresser de 0,1% à 0,4% à 
l'ouverture.  
    La Bourse de Tokyo a fini sans grand changement alors que le reste des places asiatiques est 
globalement en recul assez net en raison de craintes de sorties de capitaux provoquées par la 
hausse des rendements obligataires aux Etats-Unis, ce qui pèse aussi sur les devises des 
économies émergentes. 
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon)  .MIAPJ0000PUS  
baisse de 1,24%.  
    Les grands indices de Wall Street ont connu des fortunes diverses jeudi, entre un Dow Jones 
 .DJI  record, dopé par le secteur bancaire revenu à son meilleur niveau depuis 2008, et un 
Nasdaq  .IXIC  en berne. Le premier bénéficie des projets économiques de Donald Trump, entre 
dépenses publiques, baisses d'impôts et dérégulation bancaire, tandis que le second souffre du 
protectionnisme revendiqué par le futur président, qui pourrait compliquer l'activité et les 
recrutements du secteur technologique. 
    Les investisseurs pensent que la politique de Donald Trump alimentera l'inflation, ce qui 
pousse les rendements des emprunts du Trésor américain et le dollar à la hausse. 
    Les cours du pétrole continuent de se replier en raison des doutes sur la concrétisation 
d'un accord de baisse de la production lors de la réunion de l'Opep prévue à la fin du mois à 
Vienne. 
     
  
 PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 11 NOVEMBRE : 
 PAYS    GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE     CONSENSUS     PRÉCÉDENT 
 DE      07h00  Inflation IPCH (définitif)     octobre     ---           +0,2% 
                - sur un an                                ---           +0,7% 
 US      15h00  Indice U. Michigan (prélim.)   novembre    87,5          87,2 
  
    VALEURS À SUIVRE 
    * ALTICE  ATCA.AS , SFR  SFRGR.PA . Altice a publié jeudi soir des résultats supérieurs aux 
attentes au T3, porté par la forte amélioration de la rentabilité des câblo-opérateurs qu'il a 
rachetés aux Etats-Unis et par un début de redressement de SFR en France même si l'opérateur 
télécoms continue de perdre des abonnés dans le mobile comme dans le fixe.   
    * INNOGY  IGY.DE , issu le mois dernier d'une scission de RWE  RWEG.DE , a publié vendredi 
un bénéfice brut en recul de 7% sur neuf mois en raison d'une hausse des coûts d'entretien de 
ses réseaux d'électricité et de gaz en Allemagne, ses principaux actifs. 
    * AIR BERLIN  AB1.DE . La deuxième compagnie aérienne d'Allemagne a subi une nouvelle perte 
trimestrielle et a dit ne pas s'attendre à un redressement au cours du trimestre en cours en 
raison de la baisse de l'activité touristique dans la région méditerranéenne provoquée par les 
craintes en matière de sécurité. 
    * UNICREDIT  CRDI.MI . Un consortium mené par Poste Italiane  PST.MI  et comprenant 
également Anima Holding  ANIM.MI  et la banque publique Cassa Depositi e Prestiti (CDP) a 
annoncé jeudi soir avoir soumis une offre pour racheter Pioneer, la filiale de gestion d'actifs 
d'UniCredit également convoitée par Amundi  AMUN.PA .   
    * ENEL  ENEI.MI . La première compagnie d'électricité italienne a publié des résultats 
meilleurs que prévu sur neuf mois, qui lui permettent de verser un dividende intérimaire pour la 
première fois depuis 2011, et a confirmé ses objectifs pour l'ensemble de l'exercice. 
  
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :   
     
 
 (Bertrand Boucey pour le service français) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant