LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS, 8 mars (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues 
en baisse mardi, dans la foulée de leur repli de la veille, du surplace de Wall 
Street et du recul de l'Asie, la phase d'ajustement semblant devoir se 
poursuivre après trois semaines de hausse d'affilée dans un contexte attentiste 
avant la réunion de politique monétaire de la BCE. 
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien  .FCHI  
pourrait perdre jusqu'à 0,7% à l'ouverture, le Dax à Francfort  .GDAXI  0,6% et 
le FTSE à Londres  .FTSE  0,8%. 
    Lundi, Wall Street a fini la séance sur une note étroitement irrégulière, la 
forte hausse des valeurs de l'énergie ayant été compensée par le recul de 
valeurs high tech.  
    Malgré l'annonce d'un produit intérieur brut (PIB) japonais qui a finalement 
moins baissé que prévu au quatrième trimestre, la Bourse de Tokyo a terminé en 
baisse pour la deuxième séance, une nouvelle fois affectée par la vigueur du 
yen, évolution qui pèse sur les nombreuses valeurs exportatrices de la cote. 
    Les marchés actions chinois sont en baisse de plus de 1% peu avant leur 
clôture, sous le coup essentiellement d'un mouvement de prises de bénéfices 
après cinq sessions de hausse d'affilée. 
    L'annonce, plus tôt dans la séance, de chiffres relatifs au commerce 
extérieur de la Chine nettement inférieurs aux attentes, avec notamment la plus 
plus forte baisse des exportations en plus de six ans, n'a apparemment pas eu 
d'impact notable sur les Bourses chinoises. 
    L'indice MSCI regroupant les Bourses d'Asie et du Pacifique (hors Japon) 
 .MIAPJ0000PUS  reculait pour sa part de plus de 0,8%, également affecté par un 
même mouvement de prises de bénéfices après une séquence haussière de plus d'un 
mois qui s'est traduite par un rebond de près de 8%. 
    "Nous avons connu un mouvement important dans le marché sur un laps de temps 
très court et les investisseurs font une pause avant les réunions de la Banque 
centrale européenne et la Réserve fédérale dans les jours à venir", a déclaré 
Lay Van-Petersen, chargé de la stratégie chez Saxo Bank. 
    Lors de sa réunion de sa politique monétaire de jeudi, la BCE devrait, 
d'après la plupart des acteurs de marché, prendre de nouvelles mesures 
d'assouplissement, le tout est de savoir jusqu'où elle peut ou veut aller. 
    Malgré de récents indicateurs suggérant la bonne tenue de l'économie 
américaine malgré une conjoncture mondiale peu porteuse, personne ou presque 
n'est prêt à parier sur une nouvelle hausse des taux de la Fed à l'occasion de 
la réunion de la banque centrale américaine la semaine prochaine. 
    L'hypothèse d'un nouvel assouplissement de la BCE a pesé ces derniers temps 
sur l'euro, qui a touché un creux d'un mois face au dollar le 2 mars, à 1,08255. 
Il s'en est quelque peu éloigné pour repasser la barre des 1,10 dollar, mais ses 
perspectives à très court terme restent plutôt bouchées. 
    Les cours du pétrole perdent plus de 1% avant l'ouverture des Bourses 
européennes, sous le coup notamment des données chinoises, mais le Brent réussit 
à se maintenir au-dessus de 40 dollars le barils, niveau qu'il a dépassé pour la 
première fois de l'année lundi. 
    Depuis un creux de 27,1 dollars touché le fin janvier, le principal cours de 
référence de l'or noir a rebondi de quelque 49%, porté par le sentiment que la 
situation de déséquilibre entre l'offre et la demande, qui l'a plombé pendant 
près de deux ans, est en voie de résorption. 
     
    PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 8 MARS 
PAYS   GMT      INDICATEUR              PÉRIODE      CONSENSUS   PRÉCÉDENT 
DE    07h00 Production industrielle     janvier        +0,5%       -1,2% 
FR    07h45 Budget                      janvier             -70,50 mds 
      07h45 Balance des paiements       janvier             -0,7 md 
      07h45 Commerce extérieur          janvier     -4,10 mds   -3,94 mds      
      
EZ    10h00 PIB (2e estimation)         T4             +0,3%       +0,3% 
            - variation annuelle                       +1,5%       +1,5% 
    
    VALEURS À SUIVRE 
    * RWE  RWEG.DE  a annoncé une vaste restructuration de sa filiale 
britannique npower, qui a accumulé les pertes au quatrième trimestre en raison 
de la défection de clients optant pour un prestataire meilleur marché.  
    * AÉROPORTS DE PARIS  ADP.PA  a confirmé lundi avoir déposé un dossier pour 
entrer au capital d'Airports Corporation of Vietnam et précisé être entré en 
négociations exclusive avec les aéroports vietnamiens. L'opérateur français a 
cependant ajouté qu'aucune offre engageante n'avait été déposée.   
    * AIR FRANCE-KLM  AIRF.PA  a fait état d'un trafic passagers du groupe en 
hausse de 5,2% au mois de janvier, avec notamment une progression de 4,1% chez 
sa compagnie à bas coûts Transavia.   
    * JCDECAUX  JCDX.PA  a annoncé avoir remporté un contrat de 10 ans pour la 
concession publicitaire et de sponsoring de l'aéroport international de Dallas 
Fort Worth. (Le communiqué : http://bit.ly/21WFZt9) 
  
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL5N16F3VR  
 
 (Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Véronique Tison) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant