LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS/LONDRES, 20 octobre (Reuters) - Les principales 
Bourses européennes sont attendues en légère hausse jeudi à 
l'ouverture après le troisième débat entre les deux principaux 
candidats à l'élection présidentielle américaine et en attendant 
les annonces de la Banque centrale européenne (BCE) sur sa 
politique monétaire. 
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 
parisien  .FCHI , le Dax à Francfort  .GDAXI  et le FTSE à 
Londres  .FTSE  pourraient gagner jusqu'à 0,2% à l'ouverture.  
    La Bourse de Tokyo gagne plus de 1% à moins d'une demi-heure 
de la clôture et l'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et 
du Pacifique (hors Japon)  .MIAPJ0000PUS  avance de 0,2%.  
    Mercredi, Wall Street a fini en légère hausse, grâce à des 
résultats de sociétés solides et à la remontée des cours du 
pétrole après la baisse inattendue des stocks de brut aux 
Etats-Unis.  .NFR  
    Le début de la séance en Europe devrait être animée par les 
résultats de sociétés en attendant le communiqué de politique 
monétaire de la BCE, à 11h45 GMT, et la conférence de presse de 
son président à 12h30 GMT.  
    Si les marchés n'attendent pas de modification des taux 
d'intérêt, ils attendent de savoir si Mario Draghi leur donnera 
ou non des indications sur la prolongation et de possibles 
modifications à venir du programme d'achats d'actifs, censé 
arriver à son terme en mars prochain.  
    Le débat entre Hillary Clinton et Donald Trump a tourné à 
l'avantage de la candidate démocrate, selon un sondage réalisé 
pour CNN, 52% des personnes interrogées lui attribuant la 
victoire contre 39% pour son rival républicain.  
    "Jamais dans l'histoire des Etats-Unis un candidat n'a dû 
faire face à déficit dans les sondages comparable à celui 
qu'accuse aujourd'hui Trump, avec au moins deux sites réputés 
(d'estimation de la probabilité du résultat) donnant 85% à 90% 
de chances de victoire à Clinton", note Chris Weston, 
responsable de la stratégie d'IG. "Mais comme 2016 nous l'a déjà 
montré, s'attendre à l'inattendu paie souvent, pas seulement en 
politique mais aussi sur les marchés." 
    Les échanges entre les deux candidats à la Maison blanche 
ont été de nouveau tendus et la déclaration la plus marquante a 
été le refus de Donald Trump de dire s'il accepterait ou non le 
verdict des urnes le 8 novembre.   
    Sur le marché des changes, le peso mexicain, la devise la 
plus sensible aux anticipations concernant le scrutin 
présidentiel aux Etats-Unis, a atteint son plus haut niveau en 
six semaines face au dollar  MXN=D2 .  
    Le billet vert varie peu face à un panier de devises de 
référence  .DXY  mais progresse légèrement face à l'euro, autour 
de 1,0960  EUR= . 
    Le pétrole est quant à lui reparti à la baisse en Asie, le 
Brent revenant à 52,50 dollars le baril  LCOc1  et le brut léger 
américain (West Texas Intermediate, WTI) sous 51,50  CLc1 , 
faisant l'objet de prises de profit après sa forte hausse de la 
veille.     
  
    VALEURS À SUIVRE : 
    * NESTLE  NESN.S  a abaissé jeudi sa prévision de croissance 
organique pour l'ensemble de cette année après une performance 
inférieure aux attentes sur les neuf premiers mois de l'année. 
  
    * ROCHE  ROG.S  a confirmé ses prévisions 2016 en publiant 
un chiffre d'affaires en hausse de 3% à taux de change constants 
au troisième trimestre.   
    * PUBLICIS  PUBP.PA  a marqué le pas au troisième trimestre, 
pénalisé par des pertes de budgets aux Etats-Unis, et s'est 
montré prudent pour la fin d'année et 2017 qui devrait voir 
Maurice Lévy passer le relais à un nouveau président du 
directoire.   
    * VIVENDI  VIV.PA   a déclaré mercredi qu'il renonçait à une 
"solution amicale" au différend qui l'oppose à Mediaset  MS.MI  
sur le rachat au groupe italien de sa chaîne de télévision 
payante Mediaset Premium.   
    * MICHELIN  MICP.PA  a fait état mercredi d'une baisse de 
ses ventes au troisième trimestre, imputable notamment à un 
marché atone et très concurrentiel en Europe, mais a confirmé 
ses objectifs 2016.   
     
    PRINCIPAUX INDICATEURS ÉCONOMIQUES À L'AGENDA DU 20 OCTOBRE: 
 PAYS    GMT    INDICATEUR                       PÉRIODE     CONSENSUS  PRÉCÉDENT 
 DE      06h00  Prix à la production             septembre   +0,2%      -0,1% 
                - sur un an                                  -1,2%      -1,6% 
 GB      08h30  Ventes au détail                 septembre   +0,4%      -0,2% 
                - sur un an                                  +4,8%      +6,2% 
 EZ      11h45  Décision de politique monétaire              0,00%      0,00% 
 US      12h30  Indice "Philly Fed"              octobre     5,3        12,8 
 US      12h30  Inscription chômage              sem. 15/10  250.000    246.000 
 US      14h00  Reventes de logements            septembre   5,35 mlns  5,33 mlns 
                - en pourcentage                             +0,4%      -0,9% 
  
 (Marc Angrand pour le service français, édité par Juliette 
Rouillon) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant