** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

le
0

PARIS, 30 octobre (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont attendues en légère hausse vendredi à l'ouverture, dans la foulée des places asiatiques qui ont plutôt bien accueilli la décision de la Banque du Japon (BoJ) de maintenir le statu quo monétaire alors qu'une minorité d'économistes avaient parié sur un nouvel assouplissement. D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien .FCHI pourrait gagner 0,4% à l'ouverture, le Dax à Francfort .GDAXI 0,6% et le FTSE à Londres .FTSE 0,3%. Aux cours de clôture de jeudi, le Dax affiche un gain infime depuis le début de la semaine, mais le CAC 40 et le FTSE 100 accusent un recul de quelque 0,75% sur la période. En revanche, après deux mois consécutifs de repli, octobre se caractérise à ce stade par un gain de 9,7% pour le CAC 40, une hausse de 11,8% pour le Dax et une progression de 5,5% pour le FTSE 100. La Bourse de Tokyo a terminé en hausse de 0,78% après avoir atteint en séance un pic de deux mois dans la foulée d'un article du journal Nikkei évoquant la possible adoption par le gouvernement d'un collectif budgétaire. Sur l'ensemble du mois d'octobre, l'indice Nikkei a progressé de 9,75%, mettant également fin à une série de deux mois de baisse. Wall Street a fini en léger repli jeudi, les investisseurs ayant réintégré la perspective d'une hausse des taux de la Réserve fédérale en décembre, tout en éprouvant le besoin de souffler après la nette hausse de mercredi. Sur le marché des changes, l'euro continue sur sa lancée de la veille, quand la monnaie unique avait été dopée par des statistiques -- sentiment économique et inflation allemande -- meilleures que prévu. Les cours du pétrole reculent de quelque 0,5%, l'or noir continuant de pâtir de l'annonce d'une décélération de la croissance américaine au troisième trimestre, ce qui n'est guère de bon augure pour une demande déjà atone par rapport à une offre très abondante. Sauf accélération de la baisse, le pétrole devrait néanmoins dégager une légère hausse sur l'ensemble du mois d'octobre après sa forte chute en septembre. Les acteurs de marché auront une nouvelle fois à digérer une batterie de résultats, dont ceux de BNP Paribas BNPPP.PA , d'Airbus AIR.PA , d'AB InBev ABI.BR ou encore de BBVA BBVA.MC , tandis que la première estimation de l'inflation dans la zone euro pour le mois d'octobre sera scrutée de près dans un contexte où la Banque centrale européenne (BCE) envisage un nouvel assouplissement de sa politique monétaire pour faire remonter les prix à la consommation. PRINCIPAUX INDICATEURS A L'AGENDA DU 30 OCTOBRE PAYS GMT INDICATEUR PÉRIODE CONSENSUS PRÉCÉDENT FR 07h45 Consommation des ménages septembre +0,2% +0,3% 07h45 Prix à la production septembre --- -0,9% EZ 10h00 Inflation (estimation rapide) octobre inch. -0,1% - hors énergie/alimentation +0,9% --- 10h00 Taux de chômage septembre 11,0% 11,0% US 12h30 Dépenses des ménages septembre +0,2% +0,4% - revenus +0,2% +0,4% - inflation core PCE +0,2% +0,1% - inflation core PCE sur un an --- +1,3% 12h30 Coût du travail T3 +0,6% +0,2% 13h45 Indice PMI de Chicago octobre 49,0 48,7 14h00 Indice de confiance Michigan* octobre 92,5 92,1 * définitif VALEURS À SUIVRE * BNP PARIBAS a annoncé vendredi un produit net bancaire et des bénéfices en hausse pour le troisième trimestre, le groupe bancaire disant avoir bénéficié d'une "reprise progressive de la croissance en Europe" sans trop avoir souffert de la volatilité des marchés financiers sur la période. ID:nL8N12T6F9 * AIRBUS a annoncé vendredi des résultats trimestriels supérieurs aux attentes, son intention de porter sa production d'A320 à 60 par mois mi-2019 contre 42 actuellement et celle de lancer un programme de rachat d'actions qui sera finalisé d'ici mi-2016. ID:nP6N12L033 * AB INBEV a relevé vendredi sa prévision de chiffre d'affaires annuel en raison de ventes plus élevées que prévu de ses bières haut de gamme. Le premier brasseur mondial, qui tente de racheter son dauphin SAB Miller SAB.L , pense désormais que son chiffre d'affaires par hectolitre va augmenter plus vite que l'inflation alors qu'il s'attendait précédemment à ce qu'il évolue conformément à l'inflation. ID:nL8N12U0JK * BBVA a enregistré au troisième trimestre une perte de 1,1 milliard d'euros, supérieure aux 875 millions attendus par les analystes, en raison notamment d'une dépréciation de 1,8 milliard d'euros pour ses activités en Turquie. ID:nL8N12U0OP * RENAULT RENA.PA a fait état jeudi d'une hausse de 9,4% de son chiffre d'affaires au troisième trimestre, imputable pour moitié à la progression de ses ventes à ses partenaires Nissan 7201.T et Daimler DAIGn.DE , mais aussi à ses dernières nouveautés, qu'il est en mesure de vendre plus cher ID:nL8N12T5QI . Dans une interview aux Echos, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron affirme que le gouvernement français n'exclut pas de céder des titres Renault en 2016 pour revenir à 15,01% du capital du constructeur automobile. ID:nL8N12T6C2 * L'ORÉAL OREP.PA a fait moins bien qu'attendu au troisième trimestre, plombé par le ralentissement de sa division de produits de luxe en Asie et par la baisse de ses ventes au Brésil. ID:nL8N12T5RD * Tableau des principaux marchés mondiaux : ID:nL8N12U0RQ (Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Bertrand Boucey)

 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant