** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

le
0
    PARIS/TOKYO, 18 juillet (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont 
attendues dans le rouge à l'ouverture vendredi, dans le sillage de Wall Street 
et des places asiatiques, victimes d'un net regain d'aversion au risque après la 
catastrophe aérienne en Ukraine et le lancement d'une offensive terrestre 
israélienne dans la bande de Gaza, qui favorisent le repli sur les actifs 
défensifs, notamment le yen.  
    Le Boeing 777 de la compagnie Malaysia Airlines qui s'est écrasé dans l'est 
de l'Ukraine a probablement été abattu par un missile sol-air, estiment les 
Etats-Unis, tandis que Kiev et les séparatistes pro-russes se renvoient la 
responsabilité de cette catastrophe qui a fait 298 morts.  ID:nL6N0PT0RK  
    La Russie et l'Ukraine ont nié toute responsabilité dans la catastrophe.  
    D'après les premières indications disponibles, le CAC 40 parisien  .FCHI  
pourrait perdre jusqu'à 0,8% à l'ouverture, le Dax à Francfort  .GDAXI  0,7% et 
le FTSE à Londres  .FTSE  0,5%. 
    La Bourse de Tokyo perd plus de 1%  .N225  à moins d'une heure de la clôture 
et l'indice MSCI des marchés asiatiques hors Japon  .MIAPJ0000PUS  abandonne % 
après avoir touché un plus bas de deux semaines. 
    La catastrophe aérienne en Ukraine peut être considérée par les 
investisseurs comme un événement isolé mais il n'est pas exclu qu'elle soit le 
déclencheur d'une nouvelle poussée de tension géopolitique, explique Hiromitsu 
Kamata, responsable d'Amundi au Japon.  
    Jeudi à Wall Street, l'indice S&P-500  .SPX  a subi sa plus forte baisse en 
pourcentage depuis avril, le repli du marché s'étant amplifié dans la dernière 
heure de transactions après l'annonce par le gouvernement israélien du lancement 
d'une offensive terrestre à Gaza. 
    Les marchés européens avaient auparavant déjà accusé le coup des premières 
informations sur la catastrophe aérienne, cédant autour de 1% en clôture. 
    Ces multiples foyers de tension géopolitique incitent les investisseurs à se 
replier sur les emprunts d'Etat, avec pour conséquence un repli du rendement 
américain à 10 ans à 2,465% en Asie, non loin du plus bas de sept semaines 
touché jeudi à 2,441%  US10YT=RR . 
    Le dollar, lui, se stabilise après son repli de jeudi face au yen, le plus 
marqué depuis début avril. "Pour faire simple, les rendements des Treasuries 
américains ont baissé en raison de la montée des inquiétudes géopolitiques et 
pénalisé le dollar/yen, qui est fortement corrélé aux rendements", explique 
Masafumi Yamamoto, responsable de la stratégie taux de Praevidentia Strategy à 
Tokyo. 
    L'euro affiche quant à lui un repli d'environ 0,9% face à la devise 
japonaise depuis le début de la semaine mais se stabilise face au dollar, autour 
de 1,3520  EUR= . 
    Sur les marchés de matières premières, le pétrole bénéficie des tensions 
liées à la Russie, le Brent revenant à plus de 108 dollars le baril  LCOc1  et 
le brut léger américain non loin de 104 dollars  CLc1 . Quant à l'or, qui s'est 
envolé de près de 1,5% jeudi, il se traite à près de 1.315 dollars l'once 
 XAU= .       
  
   PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES A L'AGENDA DU 18 JUILLET: 
   PAYS  GMT    INDICATEUR                     PÉRIODE      CONSENSUS  PRÉCÉDENT 
   USA  13h55   Indice Reuters-Michigan*       juillet        83,0        82,5 
   USA  14h00   Indice indicateurs avancés     juin           +0,5%      +0,5% 
   (* préliminaire) 
 
    VALEURS À SUIVRE: 
    * SHIRE  SHP.L  et ABBVIE  ABBV.O  pourraient annoncer dans la journée un 
accord de fusion d'un montant de 53 milliards de dollars (39 milliards d'euros), 
a-t-on appris jeudi auprès de deux sources.  ID:nL6N0PS62N  
    * HERMES  HRMS.PA  a fait état vendredi d'un ralentissement de sa croissance 
organique à 9,6% au deuxième trimestre et dit s'attendre à une rentabilité 
opérationnelle en léger retrait au premier semestre par rapport à l'an dernier. 
 ID:nWEB00PUS  
    * IBM  IBM.N . Le numéro un mondial des services informatiques a publié 
jeudi soir un chiffre d'affaires supérieur aux attentes, mais ses prévisions 
pour sa branche de logiciels ont déçu les investisseurs  ID:nL6N0PS6WW . Le 
titre perdait autour de 1% en après-Bourse.  
    * ADVANCED MICRO DEVICES  AMD.N . Le fabricant de puces a annoncé jeudi une 
perte au titre du deuxième trimestre et a communiqué une prévision de chiffre 
d'affaires inférieure aux attentes pour le trimestre en cours  ID:nL6N0PS6VT . 
Le titre chutait de 15,3% dans les transactions électroniques. 
    * GOOGLE  GOOG.O  GOOGL.O . Google a publié jeudi soir des résultats 
trimestriels plutôt au-dessus des attentes des analystes mais qui ont été 
éclipsés par un nouveau départ au sein de l'état major du groupe internet, celui 
de Nikesh Arora, directeur des activités (Chief Business Officer) et proche 
lieutenant du directeur général Larry Page  ID:nL6N0PS70O . En après-Bourse, 
l'action gagnait autour de 1%. 
    * ERICSON  ERICb.ST , VOLVO  VOLVb.ST , ELECTROLUX  ELUXb.ST  doivent 
publier leurs résultats trimestriels avant l'ouverture européenne et GENERAL 
ELECTRIC  GE.N  fera de même avant la cloche à Wall Street. 
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL6N0PT0ZF  
 
 (Lisa Twaronite; Marc Angrand pour le service français) 
  
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant