LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS/LONDRES, 9 février (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues 
sur une nouvelle baisse mardi à l'ouverture, après leur coup de tabac de la 
veille, les inquiétudes sur la croissance mondiale et la santé du secteur 
bancaire continuant à provoquer une ruée des investisseurs vers les valeurs 
refuge et les instruments de protection.  
    Dans ce contexte de forte aversion au risque, le rendement des obligations 
japonaises à long terme est tombé à zéro pour la première fois dans l'histoire, 
le yen a atteint un pic de 15 mois et l'or son plus haut niveau depuis juin.     
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien 
 .FCHI  pourrait encore perdre jusqu'à 0,4% à l'ouverture, le Dax à Francfort 
 .GDAXI  0,8% et le FTSE à Londres  .FTSE  0,5%.  
    La Bourse de Tokyo a chuté de 5,40% mardi, à l'instar de l'ensemble des 
marchés la veille et en raison de la hausse du yen, qui se traitait en fin de 
séance autour de 114,70 pour un dollar, au plus haut depuis novembre 2014.  
    L'indice large MSCI Asie-Pacifique (hors Japon)  .MIAPJ0000PUS  perd 1,16% 
et aurait probablement perdu bien davantage si les Bourses de Singapour, Hong 
Kong et Shanghai et Shenzhen n'étaient pas fermées pour le Nouvel An chinois. 
    Wall Street a passé une mauvaise journée lundi, le contexte macroéconomique 
ayant affecté surtout les valeurs bancaires, comme en Europe, mais un rally en 
toute fin de séance des valeurs de l'énergie a permis de réduire les pertes. Le 
Dow Jones a finalement cédé 1,10%.   
    Lundi, les marchés européens sont tombés à leurs plus bas niveaux depuis 
l'automne 2014, en baisse de plus de 3% pour le CAC, le Dax et les indices 
paneuropéens et de 7,87%, à un creux de 25 ans, pour la Bourse d'Athènes  .ATG . 
    Les bancaires ont mené la chute, l'indice sectoriel  .SX7P  ayant perdu 6%.  
    Les CDS (credit default swaps), instruments de protection contre un éventuel 
défaut, ont atteint des pics de plus de deux ans et les rendements des pays du 
Sud de l'Europe ont fait un bond en avant. Les investisseurs craignent que la 
rentabilité des banques ne finissent par être affectée par la faiblesse des taux 
d'intérêt qui accompagne les politiques monétaires ultra-accomodantes. 
    "Les inquiétudes sur les marchés, qui portaient jusqu'ici sur l'atterrissage 
brutal sur les marchés émergents et l'effondrement des cours du pétrole, est 
désormais sur l'ampleur du ralentissement dans les pays développés et sur la 
capacité des banques centrales à soutenir à nouveau la valeur des actifs", 
écrivent les analystes de Citi dans une note. 
    Dans ce contexte, les investisseurs seront encore plus attentifs aux 
auditions de la présidente de la Réserve fédérale américaine, Janet Yellen, 
mercredi et jeudi devant le Congrès, dans l'espoir de propos rassurants. 
    Les cours du pétrole sont mitigés, le Brent  LCOc1  perdant encore un peu de 
terrain tandis que le brut léger américain  CLc1  se reprend après trois jours 
de pertes. 
 
    VALEURS À SUIVRE 
    * SANOFI  SASY.PA  a publié mardi pour le quatrième trimestre 2015 des 
résultats marqués par la faiblesse de ses activités de diabète et de cancer que 
les bons résultats de Genzyme, la filiale américaine spécialisée dans les 
maladies orphelines, n'ont que partiellement compensée.   
    * CASINO  CASP.PA  - S&P a maintenu sous surveillance négative sa note sur 
Casino malgré la vente de Big C tandis que Fitch a jugé, de son côté, cette 
cession positive pour le désendettement du groupe.   
    * TECHNIP  TECF.PA  a annoncé mardi avoir remporté un contrat à prix 
forfaitaire pour le développement des champs South Santa Cruz et Barataria. 
  
    * ARCELORMITTAL  ISPA.AS . ING a réduit mardi sa recommandation sur le 
titre, passant d'"achat" à "conserver" avec un objectif de cours divisé par plus 
de trois, à 3,10 euros désormais au lieu de 10,50 précédemment. 
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL8N15N3IK  
 
 (Hideyuki Sano à Tokyo, Wayne Cole, Juliette Rouillon pour le service français, 
édité par Véronique Tison) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant