LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS/LONDRES, 8 juillet (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues 
en repli vendredi à l'ouverture, suspendues au rapport mensuel sur l'emploi 
américain, pour rassurer sur la croissance et affiner les anticipations de 
hausse de taux de la Fed. 
    Face à une économie européenne menacée par la décision du Royaume-Uni de 
quitter l'Union européenne, les investisseurs comptent sur la résistance de 
l'économie américaine pour soutenir la croissance mondiale. 
    Les statistiques mensuelles du marché du travail sont d'autant plus 
attendues que celles du mois de mai, très inférieures aux attentes, avaient 
ravivé les inquiétudes sur la santé de l'économie américaine et éloigné la 
perspective d'une hausse des taux de la Réserve fédérale. Les économistes 
interrogés par Reuters anticipent en moyenne 175.000 créations d'emplois. 
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien 
 .FCHI  et le Dax à Francfort  .GDAXI  pourraient tous deux perdre jusqu'à 0,5% 
à l'ouverture et le FTSE à Londres  .FTSE  pourrait céder jusqu'à 0,4%.  
    A ce stade, le CAC 40 et l'EuroStoxx 50 s'annoncent en baisse de plus de 
3,5% sur la semaine, plus net recul hebdomadaire depuis mi-février.  
    "Les incertitudes liées au 'Brexit', les risques autour des banques 
italiennes, le raffermissement du dollar et la faiblesse traditionnelle du 
troisième trimestre promettent une poursuite de la volatilité sur les actions à 
court terme", dit Shane Oliver, économiste en chef chez AMP Capital. 
    La Bourse de Tokyo recule de 0,7% peu avant la clôture après avoir débuté en 
légère hausse, en attendant les statistiques américaines, tandis que les 
rendements des obligations du Trésor japonais ont touché de nouveaux plus bas.  
    L'indice MSCI Asie-Pacifique, hors Japon,  .MIAPJ0000PUS  perd 0,5% et 
s'apprête a accuser une perte de 1% sur la semaine.  
    Wall Street a fini jeudi en ordre dispersé, le Dow Jones et le S&P-500 ayant 
souffert du net repli du pétrole alors que la hausse de Costco  COST.O  et des 
valeurs technologiques a favorisé la montée du Nasdaq.   
    Sur le marché des changes, la livre sterling  GBP=D4  reprend un peu de 
couleurs, à 1,2936 dollar, mais reste tout juste un cent au-dessus de son plus 
bas niveau en 31 ans de 1,2798 touché mercredi. Le dollar en revanche 
s'affaiblit un peu face à un panier de devises de référence  .DXY  en attendant 
les chiffres de l'emploi mais il reste orienté en hausse sur l'ensemble de la 
semaine. 
    Le pétrole rebondit d'environ 1% après avoir touché ses plus bas niveaux en 
deux mois lors de la précédente séance, en baisse de 5%, après la publication 
d'une baisse des stocks de brut aux Etats-Unis moins importante que prévu.  
 
    VALEURS À SUIVRE 
    * PSA  PEUP.PA  prévoit de signer vendredi un accord avec ses syndicats sur 
un nouveau contrat social qui doit accompagner pendant les trois prochaines 
années la stratégie industrielle du constructeur automobile maintenant redressé. 
    
    * SODEXO  EXHO.PA  a publié un chiffre d'affaires en croissance organique de 
3,3% sur les neuf premiers mois de son exercice 2015-2016 grâce à de bonnes 
performances en Amérique du Nord ainsi qu'au Royaume-Uni et en Irlande où le 
groupe a bénéficié des retombées de la coupe du monde de Rugby.    
    * AIR FRANCE-KLM  AIRF.PA  a fait état vendredi d'un trafic passagers en 
baisse de 2,1% mois de juin, en raison de la grève des pilotes dont l'impact sur 
le résultat d'exploitation du groupe est estimé à 40 millions d'euros par la 
compagnie aérienne.   
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL8N19T592  
 
 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Ecbrayat) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant