** LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe **

le
0
    PARIS/LONDRES, 9 juin (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en 
hausse lundi à l'ouverture, dans le sillage des marchés asiatiques qui ont 
atteint des plus hauts de près de trois ans après les nouveaux records de 
clôture à Wall Street vendredi à la suite d'un  rapport sur l'emploi venu 
confirmer la reprise de la croissance aux Etats-Unis. 
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien 
 .FCHI , le Dax à Francfort  .GDAXI  et le FTSE à Londres  .FTSE  pourraient 
tous trois gagner jusqu'à 0,3% à l'ouverture, dans des marchés qui devraient 
être peu actifs en ce lundi de Pentecôte, journée fériée dans de nombreux pays 
d'Europe, même si la plupart des marchés restent ouvert.  
    La Bourse de Tokyo était en hausse modérée lundi peu avant la clôture, dans 
la foulée d'une révision à la hausse du produit intérieur brut (PIB) du Japon du 
premier trimestre et de données positives en matière d'emploi aux Etats-Unis. 
    A ce stade, l'indice MSCI Asie-Pacifique, hors Japon,  .MIAPJ0000PUS  
affiche un gain de plus de 0,3%, à son plus haut niveau depuis juillet 2011.   
    La croissance de l'économie japonaise du premier trimestre a été révisée en 
légère hausse, à 1,6% contre 1,5% en première estimation. (voir  ID:nL5N0OQ002 ) 
    Vendredi, le département du Travail américain a annoncé que les Etats-Unis 
avaient créé 217.000 emplois en mai, permettant au marché du travail de 
retrouver son niveau d'avant la récession et confirmant le retour à un rythme de 
croissance normal après le passage à vide de l'hiver.  ID:nL6N0ON3M6  
    L'annonce pendant le week-end d'une accélération des exportations chinoises 
en mai soutient également le scénario d'une reprise globale de la croissance, 
même si la baisse des importations est moins rassurant.  ID:nL6N0NR02C       
    Sur le marché des changes, le dollar avance face au yen, toujours soutenu 
par la hausse des rendements des obligations du Trésor américain, tandis que 
l'euro se maintient autour de 1,3645 dollar, après avoir rebondi par rapport à 
un plus bas de quatre mois à 1,3503 dollar touché jeudi, juste après l'annonce 
des mesures de soutien à la croissance de la Banque centrale européenne (BCE).   
    "La série de mesures annoncées par la BCE n'aura pas d'impact immédiat. 
C'est pourquoi les positions à découvert, largement constituées avant la réunion 
de la BCE, sont rachetées par des intervenants qui prennent leurs profits", dit 
Shinichiro Kadota chez Barclays à Tokyo. 
    Sur le front du pétrole, le Brent avance légèrement après les bons chiffres 
de l'emploi aux Etats-Unis et les signes de détente autour de l'Ukraine. 
    Cette semaine, les investisseurs seront surtout attentifs aux chiffres de la 
production industrielle en zone euro prévus jeudi, ainsi qu'aux prix à la 
production et à l'indice de confiance Reuters/Michigan aux Etats-Unis vendredi.  
 
  VALEURS À SUIVRE 
  * EDF  EDF.PA  - Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour 
"trafic d'influence" à l'encontre du PDG de l'électricien, Henri Proglio, a-t-on 
indiqué dimanche de source judiciaire, confirmant ainsi une information révélée 
par Le Point.fr dans la journée. (voir  ID:nL5N0OP0RW )      
  * AXA  AXA.PA  est intéressé par le rachat d'actifs d'assurance mis en vente 
par la banque brésilienne Itau Unibanco  ITUB4.SA , a déclaré vendredi le PDG de 
l'assureur français Henri de Castries.  ID:L6N0ON4L0       
  * NUMERICABLE  NUME.PA  - Altice France, filiale d'Altice  ATCE.AS  et 
actionnaire de contrôle de Numericable, a finalisé l'acquisition de la totalité 
des participations des Fonds Pechel et des Fonds Five Arrows dans le 
câblo-opérateur représentant environ 2,6% du capital de Numericable Group au 
prix de 37,4139 euros par action, soit un montant total de 121,5 millions 
d'euros, payé en numéraire. (Le communiqué en anglais: http://r.reuters.com/pyt89v) 
     
  * CREDIT SUISSE  CSGN.VX  envisage de se séparer d'une partie de son activité 
obligataire aux Etats-Unis afin de réduire ses coûts, selon une information 
publiée par le Financial Times.  ID:nL5N0OP0UO  
  * LLOYDS BANKING GROUP  LLOY.L  fixera un prix de cession d'une part de 25% du 
capital de sa filiale TSB en-dessous de sa valeur comptable, apprend-on dimanche 
de sources du secteur bancaire.  ID:nL5N0OP0LH  
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL5N0OQ0V9  
 
 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
  

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant