LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS, 22 septembre (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en 
hausse jeudi à l'ouverture, dans le sillage de Wall Street, tandis que le dollar 
reste faible, après la décision de la Réserve fédérale américaine de laisser ses 
taux inchangés et de ralentir le rythme des futures hausses de taux. 
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien 
 .FCHI  pourrait gagner jusqu'à 0,75% à l'ouverture, le Dax à Francfort  .GDAXI  
0,81% et le FTSE à Londres  .FTSE  0,67%.      
    La Réserve fédérale a, comme attendu, laissé ses taux inchangés mercredi 
mais elle a clairement laissé entendre qu'elle pourrait durcir sa politique 
monétaire d'ici la fin de l'année, tout en prévoyant une remontée moins rapide 
des taux l'an prochain et en 2018.   
    Les traders estimaient à 64% la probabilité d'une hausse de taux en décembre 
juste après le communiqué du Federal Open Market Committee (Fomc), selon le 
baromètre FedWatch de CME Group. Ce taux était retombé à 59,3% jeudi avant 
l'ouverture en Europe. 
    La Bourse de Tokyo est fermée, après avoir pris 1,9% la veille à la suite de 
la décision inattendue de la Banque du Japon (BoJ) d'adopter une stratégie de 
"contrôle de la courbe des taux", qui la conduira à acheter des emprunts d'Etat 
à long terme.  
    L'indice MSCI regroupant les valeurs d'Asie et du Pacifique (hors Japon) 
 .MIAPJ0000PUS  affiche un gain de 1,1%, sixième séance de hausse d'affilée.  
    Wall Street a fini en hausse marquée mercredi après la décision de la Fed, 
dans un marché soutenu dès l'ouverture par la BoJ.   
    "Le marché a eu ce qu'il attendait ou voulait", dit Daniel Morris, chargé de 
la stratégie chez BNP Paribas Investment Partners à Londres. "Une nouvelle dose 
de soutien pour les marchés après la réunion de la Banque du Japon." 
    Sur le marché obligataire américain, les rendements se sont orientés à la 
baisse et le dollar a touché un plus bas de quatre semaines face au yen  JPY= , 
après avoir rebondi dans un premier temps en réaction à la décision de la BoJ. 
    "Les actions japonaises pourraient retomber, à voir l'essoufflement du rally 
bancaire et le raffermissement du yen", ajoute Daniel Morris. "Le Japon avait 
besoin d'une hausse des taux de la Fed pour faire baisser le yen." 
    Le baril de pétrole gagne environ 1%, prolongeant ses gains de 2 à 3% de la 
veille, dans un marché dopé par l'annonce d'une baisse inattendue des stocks aux 
Etats-Unis, un mouvement de grève en Norvège et la baisse du dollar.  
 
    VALEURS À SUIVRE 
    * EDF  EDF.PA  a annoncé mercredi soir une révision à la baisse de ses 
objectifs de production d'électricité nucléaire et de résultat opérationnel 
(Ebitda) en raison de l'arrêt prolongé de certains réacteurs, qui font l'objet 
de contrôles poussées liés à des défauts potentiels sur certaines cuves 
fabriquées dans le passé au Creusot par AREVA  AREVA.PA . 
    Par ailleurs, Standard & Poor's a abaissé la note à long terme de 
l'électricien français, la ramenant de "A" à "A-", tout en relevant sa 
perspective de "négative" à "stable".   
    * TOTAL  TOTF.PA  - journée investisseurs. 
    * ERICSSON  ERICb.ST . Le spécialiste des équipements de réseaux mobiles a 
l'intention de fermer ses derniers sites de fabrication en Suède, qui emploient 
quelque 3.000 personnes, selon le quotidien Svenska Dagbladet.   
    * VOLKSWAGEN  VOWG_p.DE  a promis de modifier d'ici l'automne 2017 la 
totalité des véhicules équipés d'un logiciel illicite de trucage des tests 
anti-pollution en Europe, a déclaré mercredi la Commission européenne après des 
discussions avec le constructeur allemand.   
     
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:nL8N1BX4MT  
 
 (Juliette Rouillon pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant