LE POINT SUR LES MARCHÉS avant l'ouverture en Europe

le
0
    PARIS, 26 juillet (Reuters) - Les Bourses européennes sont attendues en 
hausse mardi à l'ouverture en dépit du recul de Wall Street et de l'Asie, où le 
secteur de l'énergie a subi le contrecoup de la baisse des cours du pétrole 
tandis que le yen remonte avant les réunions de politique monétaire de la 
Réserve fédérale et de la Banque du Japon. 
    Les publications de résultats trimestriels continueront d'animer la 
tendance. 
    D'après les premières indications disponibles, l'indice CAC 40 parisien 
 .FCHI  pourrait gagner jusqu'à 0,15% à l'ouverture, le Dax à Francfort  .GDAXI  
0,35% et le FTSE à Londres  .FTSE  0,31%.  
    La Bourse de Tokyo a terminé en baisse, pénalisée par la remontée de la 
devise japonaise. 
    Cette dernière a nettement rebondi contre le dollar  JPY=  et l'euro 
 EURJPY= , qui ont reculé l'un comme l'autre de plus de 1% à respectivement 
104,67 et 114,83 yens.  
    Les opérateurs expliquent ce raffermissement par les doutes sur l'ampleur 
des nouvelles mesures de stimulation monétaire que la Banque du Japon pourrait 
annoncer à l'issue de sa réunion de politique monétaire de jeudi et vendredi.  
    "Nous pensons qu'ils (les responsables monétaires japonais) feront un peu de 
saupoudrage sans sortir le bazooka que certains espèrent", a dit Frederic 
Neumann, co-responsable de la recherche économique de HSBC dans une note.      
    Les investisseurs n'attendent en revanche aucune décision majeure de la 
Réserve fédérale américaine au terme de la réunion de deux jours de son comité 
de politique monétaire, mercredi.  
    Une série d'indicateurs conjoncturels solides aux Etats-Unis a toutefois 
conduit les intervenants de marché à anticiper une accélération du calendrier de 
la hausse des taux aux Etats-Unis avec au moins un relèvement désormais attendu 
d'ici la fin de l'année.  
    Les cours du pétrole se reprennent légèrement avec l'affaiblissement du 
dollar et au lendemain de plus bas de plus de trois mois en raison des 
inquiétudes persistantes sur l'engorgement du marché.  
    Le contrat septembre sur le baril de Brent de la mer du Nord  LCOc1  gagne 
20 cents (+0,45%) à 44,92 dollars le baril. La même échéance sur le brut léger 
américain (West Texas Intermediate, WTI)  CLc1  prend 10 cents (+0,23%) à 43,23 
dollars.  
    VALEURS À SUIVRE 
    * ORANGE  ORA.PA . Le numéro un français des télécoms a confirmé mardi son 
objectif pour 2016 après un deuxième trimestre conforme aux attentes, le coup 
d'accélérateur de la croissance en Espagne ayant notamment permis de compenser 
le recul de l'activité en France, pénalisée par la bataille des offres 
promotionnelles.   
    * MICHELIN  MICP.PA . Le fabricant de pneumatiques a confirmé mardi prévoir 
une hausse de ses résultats annuels bien que l'évolution négative des changes et 
des prix aient éclipsé la croissance de ses volumes au premier semestre. 
  
    * FAURECIA <EPED.PA. L'équipementier automobile a relevé mardi ses objectifs 
2016 à la hausse après fait état d'une croissance organique de 3,4% de son 
chiffre d'affaires et d'une marge opérationnelle en hausse de 28% à 5,1% au 
premier semestre.   
    * RANDSTAD  RAND.AS . Le groupe néerlandais de travail par intérim a fait 
état mardi de résultats conformes aux attentes avec une hausse de 11% de ses 
résultats récurrents au deuxième trimestre et a précisé que le niveau de son 
activité début juillet signalait une croissance stable.  
    * LUXOTTICA  LUX.MI . Le premier opticien mondial a revu en baisse lundi son 
objectif de bénéfice pour l'ensemble de l'année 2016, après avoir publié 
bénéfice opérationnel ajusté en repli de 2,5% pour le premier semestre en raison 
du mauvais temps et de la faiblesse du marché américain.   
    * DEUTSCHE BANK  DBKGn.DE . La banque allemande devra répondre de certaines 
accusations formulées par des investisseurs qui avaient acheté des titres 
préférentiels et qui s'estimaient lésés parce que, selon eux, elle n'avait rien 
dit de son exposition à un marché du crédit immobilier subprime dont la 
situation se dégradait rapidement.   
    * COMMERZBANK  CBKG.DE . La banque allemande a fait savoir lundi soir que 
son bénéfice d'exploitation avait diminué au deuxième trimestre et que son ratio 
de fonds propres CET1, calculé strictement aux normes Bâle III, avait fléchi à 
11,5% fin juin contre 12% fin mars.   
    * Sont aussi attendues les publications de résultats trimestriels de TELECOM 
ITALIA  TLIT.MI  et de BP  BP.L .  
 
    * Tableau des principaux marchés mondiaux :  ID:L8N1AB4K0  
 
 (Marc Joanny pour le service français, édité par Juliette Rouillon) 
  
 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant